HAR­RY POT­TER ET LES RE­LIQUES DE LA MORT - 2e PAR­TIE (Har­ry Pot­ter and the Death­ly Hal­lows: Part 2) (3)

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Lord Vol­de­mort s'est en­fin em­pa­ré de la ba­guette de bois de su­reau, l'une des trois re­liques de la mort qui lui per­met­tra de ter­ras­ser en­fin son ennemi ju­ré, le jeune sor­cier Har­ry Pot­ter. Ce der­nier, tou­jours flan­qué de Her­mione Gran­ger et Ron Weas­ley, conti­nue sa re­cherche des quatre der­niers hor­cruxes, des ob­jets en­sor­ce­lés conte­nant cha­cun une par­celle de l'âme du Sei­gneur des Té­nèbres. Après avoir mis la main sur l'un d'eux au terme d'un pé­rilleux cam­brio­lage à la banque de Grin­gotts, Har­ry et ses deux amis rentrent à Poud­lard, convain­cus que les trois autres hor­cruxes y sont ca­chés. Or, l'école est tou­jours di­ri­gée par le si­nistre Se­ve­rus Snapes, au ser­vice des man­ge­morts. Gal­va­ni­sée par le re­tour de Har­ry, la pro­fes­seure Mc­go­na­gall pro­voque la fuite de Snapes et re­prend le contrôle de Poud­lard. Vol­de­mort lui lance alors un ul­ti­ma­tum. Si elle ne lui livre pas Har­ry Pot­ter dans les pro­chaines heures, il lan­ce­ra avec ses troupes un as­saut meur­trier sur l'école.

L’AVIS DE ME­DIA­FILM

Cette re­mar­quable adap­ta­tion de la deuxième par­tie du sep­tième ro­man de la sé­rie de J.K. Row­ling clôt avec éclat une sa­ga qui mar­que­ra l'his­toire du ci­né­ma com­mer­cial. Le ré­cit, axé sur l’amour, le cou­rage, la mort et le sa­cri­fice, dé­marre un peu len­te­ment, avec des échanges ver­baux plu­tôt sta­tiques. Mais dès la sé­quence du vol à la banque des sor­ciers, très en­le­vée, l'ac­tion ne fai­blit plus, al­ter­nant avec des scènes de ré­vé­la­tions fon­da­men­tales d’une grande puis­sance émo­tive et dra­ma­tique. Pre­nant de l’as­su­rance de film en film, Da­vid Yates signe une mise en scène fas­tueuse et spec­ta­cu­laire. De fait, les ba­tailles at­teignent par mo­ments l'am­pleur de celles de Le Sei­gneur des an­neaux - Le Re­tour du roi de Pe­ter Jack­son, tan­dis que le bom­bar­de­ment de l'école évoque les images de destruction et de dé­so­la­tion de la Deuxième Guerre mon­diale. Da­niel Rad­cliffe est plus vi­gou­reux et in­tense que ja­mais, face à un Ralph Fiennes tou­jours aus­si gla­çant. Pour sa part, Cia­ran Hinds confère force et ma­jes­té à Abel­forth Dum­ble­dore, le frère du pro­tec­teur de Har­ry, mal­gré le fait que ce per­son­nage et son his­toire aient été lar­ge­ment sa­cri­fiés par Yates et son scé­na­riste.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.