MIEUX QUE LA TARTE AUX POMMES

MON­TRÉAL | Après treize ans d’ab­sence sur scène, Ma­rie-lise Pi­lote re­vient à l’hu­mour avec un one-wo­man­show in­ti­tu­lé Ma­rie-lise, ré­con­for­tan te… Puisque ça va mal dans le monde, elle compte ré­con­for­ter le Qué­bec par le rire, salle par salle.

Le Journal de Quebec - Weekend - - MARIE-LISEPILOTE - Agnès Gau­det Agence QMI

C’est une Ma­rie-lise Pi­lote en pleine forme, qui a cette se­maine of­fert des en­tre­vues pour par­ler de son nou­veau spec­tacle. Dès les pre­mières mi­nutes d’en­tre­vues, les plai­san­te­ries pre­naient le des­sus.

« Je me consi­dère as­sez chan­ceuse d’être si ré­con­for­tante, lance-t-elle. On peut me com­pa­rer à une tarte aux pommes, je suis chaude, cha­leu­reuse, je sens bon, je suis pleine de sucre et… j’ai un peu de croûte sous les ta­lons! »

L’hu­mo­riste plai­sante beau­coup et semble des plus dé­ten­dues, mal­gré le choc d’un re­tour sur scène après treize ans d’ab­sence.

« Je m’en­nuyais de jouer, dit-elle, même si j’ai beau­coup joué à la Barbie, dit-elle, mais… la scène me man­quait. J’ai hâte de re­ve­nir. »

Du­rant quinze an­nées d’af­fi­lée, en dé­but de car­rière, Ma­rie-lise Pi­lote a pré­sen­té deux spec­tacles avec le Groupe San­guin sui­vi de trois spec­tacles so­lo. Cinq shows dif­fé­rents de suite, c’est beau­coup. Le be­soin de prendre du re­cul s’est fait sen­tir.

« Je n’avais ja­mais fait de jo­bines d’été, plai­sante Ma­rie-lise, alors je les ai faits après les spec­tacles. J’ai ani­mé Ma Mai­son

Rona, j’ai joué dans His­toires de filles et au théâtre. J’ai lan­cé ma col­lec­tion de vê­te­ments de cons­truc­tion. »

PLEIN DE SU­JETS

Ce re­tour à l’hu­mour est son­gé. Ma­rie-lise a bien ré­flé­chi. Pour ce qua­trième spec­tacle so­lo, elle ne vou­lait pas se ré­pé­ter. Elle s’est en­tou­rée de son ex col­lègue de longue date du Grouge San­guin, Do­mi­nique Lé­vesque, un gars qui connaît son hu­mour, et « qui a du coeur au ventre », dit-elle.

Des su­jets, l’hu­mo­riste en a trou­vé plein de bons. Elle va no­tam­ment par­ler des dons que cha­cun se doit d’ex­ploi­ter, même si cer­tains ont hé­ri­té « du don de ta­per sur les nerfs comme les ani­ma­teurs ra­dio du re­tour à la mai­son », dit-elle.

Elle parle de l’im­por­tance de sor­tir de son confort pour mieux l’ap­pré­cier, no­tam­ment en voyages où l’on dé­couvre les us et cou­tumes des autres cultures, « us, comme dans l’ex­pres­sion « us­cu­sez-moi-je-ne-com­prends-rien », dit-elle.

Elle par­le­ra aus­si de yo­ga et de son rôle de mar­raine, elle sans en­fant qui peut… par­tir aux Ba­ha­mas quand elle veut, et de l’im­por­tance d’ac­tua­li­ser les contes, qui se­ront l’hé­ri­tage à nos en­fants.

Plu­sieurs autres thèmes « moins re­po­sants », qu’elle garde pour le mo­ment se­crets, s’ajou­te­ront. Ma­rie-lise pro­met aus­si de ra­me­ner de fa­çon spé­ciale ses deux plus po­pu­laires per­son­nages, La Mé­chante et la Fille des îles. √ Dès le 20 juillet, Ma­rie-lise Pi­lote vi­si­te­ra plu­sieurs villes du Qué­bec en tour­née. Pour toutes les dates, voir ma­rie­li­se­pi­lote.com.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.