Beth Hart/joe Bonamassa DON’T EX­PLAIN Fon­ta­na

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE -

Leur bio men­tionne qu’ils ont dé­bu­té leur ap­pren­tis­sage mu­si­cal dès l’âge de quatre ans. Bonamassa est un des plus flam­boyants gui­ta­ristes de blues-rock de sa gé­né­ra­tion; Hart est un croi­se­ment d’et­ta James et Ja­nis Jo­plin, avec une voix forte, mor­dante et ra­geuse, au timbre grave, très ex­pres­sif, et ce, sans comp­ter l’in­ten­si­té scé­nique de l’in­ter­pré­ta­tion qui ne le cède en rien à celle de son quo­ti­dien, sen­suelle et ou­ver­te­ment pro­vo­cante. Le match avec Bonamassa est d’en­fer. Au pro­gramme, des stan­dards de soul, d’are­tha à De­la­ney & Bonnie Bram­lett, du Bill Wi­thers, Ray Charles, Billie Hol­li­day, Tom Waits ( Cho­co­late Je­sus) et… Et­ta James. L’in­ter­pré­ta­tion est gé­né­ra­le­ment éblouis­sante ( Ain’t No Way) et juste, mais des­ser­vie quelque peu par une réa­li­sa­tion aux res­sources li­mi­tées. À suivre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.