DUR ET POI­GNANT

∫ Une vie meilleure ∂∂∂

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Maxime De­mers Agence QMI

Film de Cé­dric Kahn Avec Guillaume Ca­net, Leïla Bekhti et Sli­mane Khet­ta­bi.

MON­TRÉAL | La crise fi­nan­cière qui se­coue l’eu­rope trouve écho au ci­né­ma fran­çais, dans deux films qui sortent coup sur coup au Qué­bec. Après Ma part du gâ­teau de Cé­dric Kla­pisch, c’est au tour du drame Une vie meilleure de Cé­dric Kahn de s’at­ta­quer à ce su­jet brû­lant d’ac­tua­li­té. Drame so­cial poi­gnant, Une vie

meilleure se penche sur les dé­rives et la cruau­té du sys­tème ca­pi­ta­liste à tra­vers l’en­fer d’un jeune couple cri­blé de dettes après avoir vu son rêve lui glis­ser entre les mains.

Cui­si­nier au chô­mage, Yann (so­lide Guillaume Ca­net) convainc sa co­pine Na­dia, une jeune ser­veuse et mère mo­no­pa­ren­tale (émou­vante Leïla Bekhti), de faire l’ac­qui­si­tion d’une belle grande mai­son aban­don­née au mi­lieu d’une fo­rêt pour la trans­for­mer en resto. Leur resto. Les deux tour­te­reaux éla­borent un plan d’af­faire réa­liste, grâce à de gé­né­reux prêts ac­cor­dés par un ban­quier sym­pa­thique à leur cause.

Tout roule comme sur des rou­lettes jus­qu’à ce que la banque dé­cide de faire marche ar­rière après qu’on ait dé­cou­vert des dé­fauts dans les tra­vaux de ré­no­va­tions du resto.

Son rêve bri­sé, le jeune couple se re­trou­ve­ra ra­pi­de­ment étouf­fé par de lourdes fac­tures im­payées et de nom­breuses dettes qui s’ac­cu­mulent. Déses­pé­rée, Na­dia ac­cep­te­ra un bou­lot à Mon­tréal lais­sant Yann seul avec son fils de huit ans (Sli­mane Khet­ta­bi).

Tour­né en par­tie à Mon­tréal et au Ca­na­da, Une vie meilleure est un film dur et sombre qui dé­crit le lourd des­tin de ce jeune couple comme les autres, sans ja­mais ver­ser dans le mi­sé­ra­bi­lisme. Il se dé­gage mal­gré tout de cette his­toire in­fi­ni­ment triste une cer­taine lu­mière grâce no­tam­ment à la re­la­tion qui se dé­ve­loppe tran­quille­ment entre Yann et le fils de Na­dia.

Guillaume Ca­net af­fiche un aplomb re­mar­quable dans la peau de ce jeune homme sur qui s’acharne le mal­heur, tan­dis que le jeune Sli­mane Khet­ta­bi étonne par le na­tu­rel et la jus­tesse de son jeu. Dom­mage seule­ment que le tout tire par­fois en lon­gueurs et que cer­tains re­vi­re­ments dif­fi­ciles à croire viennent par­fois mi­ner la cré­di­bi­li­té du ré­cit…

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.