DU SUS­PENSE AVANT LES FÊTES

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Em­ma­nuelle Plante Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Nos au­teurs aiment nous lais­ser dans le trouble. De­puis la se­maine der­nière, et jus­qu’à quelques jours avant les Fêtes dans cer­tains cas, les per­son­nages de nos sé­ries et té­lé­ro­mans fa­vo­ris ont plu­tôt, sauf pour quelques ex­cep­tions plus amu­santes, la vie dure. Ques­tion de faire ja­ser dans les par­tys et de nous te­nir en ha­leine jus­qu’en jan­vier. Pe­tit tour d’ho­ri­zon de ce qui nous guette dans les pro­chains jours en fic­tion chez nous.

Dé­jà la se­maine der­nière, La ga­lère s’est conclue sur une note ré­con­for­tante. Mal­gré la dé­rive de leur couple res­pec­tif et leurs bi­bittes plus ou moins grosses, les quatre filles se sont re­trou­vées dans la grosse mai­son, pai­si­ble­ment au bord du feu, comme si la tem­pête était pas­sée sans les avoir trop ébranlées. Une ami­tié so­lide quoi. Et Re­née-claude Bra­zeau est dé­jà très ins­pi­rée pour une 5e sai­son. Les aléas du quo­ti­dien de nos quatre couples de Tranches de vie n’ont ter­ni per­sonne. Su­zanne et Luc se sont même dit « oui ». L’équipe planche ac­tuel­le­ment sur la pro­chaine sai­son pour l’au­tomne. Chez Mi­ra­dor, la houle des der­nières se­maines alors que la crise écla­tait au sein même de l’agence s’est dis­si­pée dans les der­nières mi­nutes. On a failli nous lais­ser sur un hor­rible drame, mais heu­reu­se­ment, tout est ren­tré dans l’ordre. Le pa­triarche re­pre­nant les rênes de son en­tre­prise et re­fer­mant la boucle. Mal­heu­reu­se­ment, il sem­ble­rait que le cou- pe­ret soit tom­bé sur la pro­duc­tion et qu’à court terme, une troi­sième sai­son ne se­rait pas en­vi­sa­gée. Es­pé­rons un re­vi­re­ment puisque cette deuxième sai­son a été très riche. Mi­ra­dor a dû gé­rer des crises très contem­po­raines. L’ap­proche et le jeu des co­mé­diens étant ex­cel­lents, su­pé­rieurs à la pre­mière sai­son, ce qui au­gu­rait bien pour l’ave­nir. À suivre. En­fin, dans Toute la vé­ri­té, nos pro­cu­reurs se re­trouvent plu­tôt écor­chés. Maxime vit une his­toire d’amour com­pli­quée. Bri­gitte et Sa­muel font face à une nou­velle réa­li­té qui n’im­plique plus qu’eux seuls. Vé­ro­nique et Syl­vain payent pour leurs dé­boires. Pour Si­mon et Li­sanne rien n’est simple non plus. Bref, l’amour est pas mal au banc des ac­cu­sés. Peut-être qu’une pause adou­ci­ra les plaies. Toute

la vé­ri­té se­ra de re­tour en jan­vier. En at­ten­dant, les in­trigues qui nous guettent pour les pro­chaines se­maines sont nom­breuses. Et sou­vent pas jo­jo. Ré­vé­la­tions, drame fa­mi­lial, secte, ma­la­die, mais heu­reu­se­ment trois ma­riages et un brin d’hu­mour.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.