L’amour a des ailes!

Amor­cée au nord du 48e pa­ral­lèle il y a près de 60 ans et se pour­sui­vant tou­jours en Beauce, l’his­toire unis­sant Fran­çoise Gau­dreau et Tho­mas Fec­teau est ex­cep­tion­nelle, d’au­tant plus qu’elle évoque in­évi­ta­ble­ment celle d’un des plus glo­rieux pi­lotes de

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - DE­NISE MAR­TEL Le Jour­nal de Qué­bec

Au­jourd’hui âgés de 82 et 86 ans, cette fille d’ar­pen­teur de L’is­let-sur-mer que le tra­vail de son père a un jour ame­née dans le Grand Nord et cet homme ori­gi­naire de Qué­bec qui, pen­dant une bonne par­tie de sa car­rière, a pi­lo­té des avions dans des ter­ri­toires éloi­gnés dans des condi­tions ra­re­ment fa­ciles, ont dé­ci­dé d’écrire l’his­toire de leur ren­contre et de leur vie.

Un an après la pu­bli­ca­tion d’au- de­là du

48e pa­ral­lèle, le ci­néaste De­nis Boi­vin a cra­qué et dé­ci­dé de faire un re­tour au do­cu­men­taire pour tour­ner cette his­toire vrai­ment unique. En plus de leur his­toire d’amour qui est loin d’être ba­nale, le fait qu’elle ait évo­lué au rythme des en­vo­lées du pi­lote de brousse pen­dant 40 ans a ser­vi de bou­gie d’al­lu­mage.

COMME DANS LE BON VIEUX TEMPS

Plus de 15 ans après nous avoir don­né les très tou­chants do­cu­ments Le par­don et

Mère, le réa­li­sa­teur qui s’était da­van­tage tour­né vers les té­lé­sé­ries à ca­rac­tère au­toch­tone pour la chaîne APTN, ces der­nières an­nées, a dé­ci­dé de res­sor­tir sa ca­mé­ra et de tour­ner comme dans le bon vieux temps, c’est-à-dire avec un tout pe­tit bud­get, en toute li­ber­té.

« En fait, je tourne plus avec le coeur qu’avec de l’ar­gent. Tout ce que j’ai eu, c’est une aide de 10 000 $ de la Ville de Qué­bec pour le scé­na­rio et la re­cherche. Comme je n’avais pas le goût de me sou­mettre à toutes les étapes des ins­ti­tu­tions pour ob­te­nir du fi­nan­ce­ment et que le temps est très pré­cieux, sur­tout dans ce cas, j’ai choi­si de tour­ner à mes risques », ex­plique De­nis Boi­vin qui s’est dé­cou­vert une nou­velle pas­sion pour l’avia­tion.

« J’ai ren­con­tré M. Fec­teau il y a un an et je trou­vais leur his­toire fas­ci­nante, d’au­tant plus qu’elle per­met de dé­voi­ler une fa­cette mé­con­nue de l’avia­tion ci­vile au Qué­bec. Il est sû­re­ment l’un des der­niers pi­lotes vi­vants à avoir pi­lo­té des avions avec seule­ment une bous­sole et un al­ti­mè- tre. Pour dé­mar­rer son pre­mier avion, il de­vait crin­quer l’hé­lice », ra­conte le réa­li­sa­teur vi­si­ble­ment ahu­ri.

AVION-MA­QUETTE

Boi­vin a en­tre­pris le tour­nage de son film, dont le titre n’est pas en­core dé­ter­mi­né, le 9 août der­nier, lors de l’inau­gu­ra­tion du pre­mier Mu­sée de l’avia­tion ci­vile fran­co­phone en Amé­rique du Nord, à Sain­teMa­rie de Beauce.

Le tour­nage d’une du­rée de sept jours, la plu­part du temps en stu­dio où il a fait construire la ré­plique d’un cock­pit d’avion de brousse, tan­dis qu’il uti­lise un avion­ma­quette pour si­mu­ler les vols, est à peu près ter­mi­né.

Il pré­voit ter­mi­ner son film, dont la du­rée va­rie­ra entre 60 et 90 mi­nutes, en fé­vrier ou mars. On peut d’ores et dé­jà pré­voir qu’il se­ra pré­sen­té en oc­tobre au Fes­ti­val de Saint-sé­ve­rin en Beauce, où vit le couple et où cer­taines images ont été tour­nées. Pour la suite, on ver­ra...

Le doyen pi­lote de brousse Tho­mas Fec­teau et sa femme, Fran­çoise Gau­dreau, ont ré­cem­ment par­ti­ci­pé au tour­nage du do­cu­men­taire réa­li­sé par De­nis Boi­vin, à par­tir de leur livre Au- de­là du 48e pa­ral­lèle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.