LA PIRE PEUR DES VOYA­GEURS

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME -

MON­TRÉAL | Près des trois quarts des Ca­na­diens pré­fé­re­raient na­ger avec les re­quins, par­ta­ger leur chambre d’hô­tel avec des co­que­relles ou perdre leurs ba­gages plu­tôt que d’at­tra­per la tou­ris­ta, ré­vèle un sondage Lé­ger Mar­ke­ting réa­li­sé en oc­tobre der­nier.

Se­lon l’étude, 44% des Qué­bé­cois pré­fé­re­raient même at­tra­per un grave coup de so­leil que de souf­frir de la diar­rhée du voya­geur pen­dant leurs va­cances.

La moi­tié des Qué­bé­cois in­ter­ro­gés ont ré­pon­du que c’est le fait de ne pas pou­voir pas­ser du temps en fa­mille ou entre amis qui consti­tue le plus grand désa­gré­ment de la tou­ris­ta.

Le sondage Lé­ger Mar­ke­ting, in­ti­tu­lé « État des va­cances: points de vue des Ca­na­diens sur la diar­rhée du voya­geur », a été fi­nan­cé par Cru­cell Vac­cines N.V. La so­cié­té bio­phar­ma­ceu­tique a dé­ve­lop­pé un vac­cin oral, Du­ko­ral, qui aide à la prévention de la diar­rhée du voya­geur et du cho­lé­ra.

L’étude ré­vèle qu’en­vi­ron quatre Ca­na­diens sur cinq igno- rent l’exis­tence d’un tel vac­cin.

Cau­sée par des bac­té­ries pré­sentes dans la nour­ri­ture ou l’eau conta­mi­née, la diar­rhée du voya­geur est la ma­la­die qui touche le plus fré­quem­ment les tou­ristes, se­lon l’agence de la san­té pu­blique du Ca­na­da. Ses symp­tômes sont de la fièvre, des nau­sées, des vo­mis­se­ments, des crampes ab­do­mi­nales et de la diar­rhée, qui s’es­tompent gé­né­ra­le­ment après quelques jours.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.