TIN­TIN AU GRAND ÉCRAN EN 3D

10 vé­ri­tés sur le se­cret de la li­corne

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - Maxime De­mers

TROIS AL­BUMS, UN FILM

Les aven­tures de Tin­tin : le se­cret de la Li­corne est adap­té de trois al­bums. La ma­jeure par­tie de l’in­trigue est ti­rée du Se­cret

de la Li­corne et de sa suite, Le Tré­sor de Rackham le Rouge.

Spiel­berg et ses scé­na­ristes ont éga­le­ment re­pris cer­tains élé­ments du Crabe aux

pinces d’or, no­tam­ment pour la scène qui re­late la ren­contre entre Tin­tin et le ca­pi­taine Had­dock.

UN TIN­TIN TRÈS "BRI­TISH"

Pour l’ai­der à adap­ter Tin­tin au grand écran, Ste­ven Spiel­berg s’est tour­né vers plu­sieurs col­la­bo­ra­teurs bri­tan­niques, au­tant sur le plan de la dis­tri­bu­tion (les ac­teurs Ja­mie Bell, An­dy Ser­kis et Da­niel Craig) que pour son équipe de scé­na­ristes (Ste­ven Mof­fat, Joe Cor­nish, Ed­gar Wright).

« Il y a plu­sieurs Bri­tan­niques dans l’équipe parce que, con­trai­re­ment aux Amé­ri­cains, ils connais­saient dé­jà Tin­tin. Je ne vou­lais pas me faire ac­cu­ser d’amé­ri­ca­ni­ser Tin­tin et je vou­lais faire un film qui plai­rait aux adeptes de Tin­tin, alors j’avais be­soin de m’en­tou­rer de col­la­bo­ra­teurs qui étaient aus­si des fans. « Quant au choix des scé­na­ristes, Ste­ven Mof­fat a écrit Doc­tor Who, une de mes émis­sions té­lé­vi­sées pré­fé­rées. Pe­ter Jack­son et moi vou­lions la per­sonne qui a écrit Doc­tor Who pour écrire Tin­tin. Le ha­sard a fait que Ste­ven était aus­si un grand ad­mi­ra­teur de Tin­tin de­puis son jeune âge. On a en­suite en­ga­gé deux autres scé­na­ristes qui sont de grands fans de Tin­tin, soit Joe Cor­nish et Ed­gar Wright. »

LES AMOURS DE TIN­TIN

Fans d’her­gé, ras­su­rez-vous, Ste­ven Spiel­berg n’a ja­mais son­gé à ro­man­cer l’his­toire de Tin­tin en lui ajou­tant une idylle amou­reuse. « Je crois que Tin­tin est trop oc­cu­pé pour ré­soudre ses mys­tères et qu’il n’a pas le temps de s’ar­rê­ter à flir­ter avec qui que ce soit, ex­plique le ci­néaste. Her­gé n’a ja­mais évo­qué une quel­conque vie amou­reuse pour Tin­tin et ja­mais je n’au­rais osé vio­ler cette vo­lon­té d’her­gé. Her­gé n’au­rait ja­mais vou­lu ce­la, et les fans de Tin­tin ne nous l’au­raient ja­mais par­don­né. Comme on se di­sait sou­vent pen­dant l’écri­ture du film : si ce n’est pas dans l’oeuvre d’her­gé, ce ne se­ra pas dans le film. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.