Le pays en forme de dra­gon

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME -

Quand on vous dit « ci­té in­ter­dite », vous pen­sez aus­si­tôt à la Chine et à la ville pri­vée em­mu­raillée des em­pe­reurs; quand on vous dit « val­lée des rois », vous pen­sez à l’égypte et à ses py­ra­mides ; quand on vous dit « ha­rem », vous pen­sez à la Tur­quie et à ses pa­chas. Pour­tant, le Viet­nam, avec sa ville im­pé­riale Huê, a tout à la fois une « ci­té in­ter­dite » et une « val­lée des rois » puisque non loin de la ville, les em­pe­reurs viet­na­miens se fai­saient éri­ger des mau­so­lées ex­tra­or­di­naires. Chaque em­pe­reur fai­sait de son tom­beau un moyen d’ex­pri­mer sa phi­lo­so­phie (de sorte que ces tom­beaux ne se res­semblent ja­mais) : « Le tom­beau de Khai Dinh, le dou­zième em­pe­reur, est d’une os­ten­ta­tion ba­roque, tan­dis que ce­lui de Tu Duc af­fiche une so­brié­té confu­céenne. » Les em­pe­reurs viet­na­miens n’avaient qu’une épouse lé­gi­time ho­no­rée du titre de reine, mais ils avaient sou­vent près de 100 concu­bines. « L’em­pe­reur Minh Mang eut 142 en­fants, et son pe­tit-fils Thieu Tri en eut 64. » La ville de Huê est spec­ta­cu­laire : « Der­rière ses mu­railles, trois ci­tés – la Ci­té ca­pi­tale, dé­diée aux ad­mi­nis­tra­tions, la Ci­té im­pé­riale, consa­crée aux cé­ré­mo­nies, et à Ci­té pourpre in­ter­dite, ré­ser­vée à la fa­mille im­pé­riale – s’em­boîtent l’une dans l’autre comme une sé­rie de cof­frets chi­nois, l’em­pe­reur ré­gnant tout au fond, au centre. » Ce nu­mé­ro de

Géo Voyage constate que la pa­ren­thèse de la guerre est bel et bien une chose du pas­sé : « Entre 1990 et 2009, le taux de la po­pu­la­tion vi­vant sous le seuil de la pau­vre­té est pas­sé de 58 % à 12 %. » Au­tre­ment dit, le Viet­nam, ce pays dont les ha­bi­tants aiment à dire que son ter­ri­toire a la forme d’un dra­gon, re­prend du poil de la bête.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.