CONSEILS SUR LES EN­CHÈRES

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME - Ro­bert La­tu­lippe Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Une de mes lec­trices, Mme Mo­nique Du­puis, m’a sou­mis deux mains vrai­ment in­té­res­santes où sa par­te­naire et elle n’ont pu trou­ver le meilleur contrat. Voi­ci ces deux mains en ques­tion.

Main no 1 :

Don­neur : Ouest. Dans ce cas, les mains de Nord et Sud sont omises car elles n’ont au­cune im­por­tance. (1) trans­fert (2) cue-bid de contrôle

En­tame : dame de pique. L’en­chère de 2SA est ex­cel­lente. Mal­gré vos deux dou­ble­tons, vous dé­te­nez 20 points d’hon­neur. À 2SA, on peut fa­ci­le­ment se per­mettre ces fan­tai­sies. Quant à l’en­chère de 4 , ce­la si­gni­fie un sou­tien à coeur, l’as ou le roi de car­reau et un sur­plus de jeu. Par après, Est pour­suit avec un autre cue-bid de contrôle puis­qu’il pos­sède deux per­dantes im­mé­diates à pique. No­tez que l’uti­li­sa­tion des cue-bids de contrôle ne cause pas d’am­bi­guï­té puisque la cou­leur d’atout est dé­jà agréée. (1) cue-bid de contrôle (2) ab­sence en coeur

En­tame : as de coeur. L’en­chère de 3 montre au moins 5 cartes de trèfle et elle est im­pé­ra­tive à la manche. Celle de 3 in­dique un sup­port à trèfle en plus de mon­trer l’as ou le roi de car­reau. Ar­rive main­te­nant l’en­chère clé : 5 . Ce­la ré­vèle deux choses d’une im­por­tance ca­pi­tale : ab­sence en coeur et sur­plus de points. No­tez que cette en­chère oblige au mi­ni­mum de ga­ger le pe­tit che­lem. Comme Ouest pos­sède toutes les bonnes cartes pour son par­te­naire, j’es­père qu’il n’au­ra au­cune hé­si­ta­tion à an­non­cer le grand che­lem. Je re­con­nais tou­te­fois que cette main est beau­coup plus dif­fi­cile à ga­ger que la pre­mière. Il faut bien com­prendre la si­gni­fi­ca­tion de l’en­chère 5 .

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.