en­core et tou­jours La belle époque…

Ro­bert Charlebois s’at­ten­dait à ce que La boîte à chan­sons fasse un bout de che­min, mais il n’au­rait ja­mais ima­gi­né que le spec­tacle, qui re­crée l’am­biance des boîtes à chan­sons des an­nées 60, rou­le­rait tou­jours sa bosse trois ans plus tard.

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - De­nise Mar­tel DE­NISE.MAR­TEL@JOUR­NAL­DE­QUE­BEC.COM

« Au dé­but, j’avais dit à mon ami mu­si­cien Mi­chel Ro­bi­doux : « Pré­pare-toi, on va faire au moins 30, 35 shows. Au­jourd’hui, on en a fait 130, 135, je ne sais plus trop, et ce n’est pas fi­ni », avoue d’en­trée de jeu Charlebois, at­ta­blé avec Jean-guy Mo­reau et la re­crue du spec­tacle, Claire Pel­le­tier, qui suc­cède à Claude Gauthier, tou­jours au re­pos après avoir su­bi des pon­tages, l’hi­ver der­nier, et une sé­vère pneu­mo­nie à l’été.

« Claire ne rem­place pas Claude, elle prend sa place à elle! Ceci dit, Claude va bien, mais le stress des spec­tacles et l’éner­gie que de­mande une tour­née, c’est trop pour lui. Du moins pour l’ins­tant », sou­ligne ce­lui qui a eu l’idée de réunir sur scène Gauthier, Pierre Cal­vé, Pierre Létourneau et Jean-guy Mo­reau, aux­quels il a ajou­té son fils Jé­rôme Charlebois, qui, bien qu’il ar­rive avec sa propre prose, n’est pas sans rap­pe­ler son pa­ter­nel.

« RE­TROU­VER MES 16 ANS »

Il ra­conte que l’idée de La boîte à chan­sons lui est ve­nue après un spec­tacle de la Saint-jean­Bap­tiste dans les rues de Longueuil, après que Pierre Cal­vé soit ve­nu le sa­luer.

« Au fil de la conver­sa­tion, j’ai réa­li­sé que les gars se voyaient ré­gu­liè­re­ment et j’ai eu en­vie de re­trou­ver mes 16 ans! Jean-guy et moi, on est al­lés à la même uni­ver­si­té, j’étais son pia­niste à la Co­mé­die-ca­na­dienne... Ils m’ont fait confiance, et là, on est bons au moins jus­qu’en 2013 », ajoute Charlebois. « La boîte à chan­sons, ça évoque une époque. Vivre en ce pays de Cal­vé, Quand les ba­teaux s’en vont... les spec­ta­teurs chantent plus que n’im­porte quel fi­dèle chante des can­tiques à l’église. Avant même que Mi­chel Trem­blay com­mence à écrire, nous, on était là », sou­ligne pour sa part Jean-guy Mo­reau, qui re­vient avec ses amis de La boîte à chan­sons en sup­plé­men­taire, au Théâtre Pe­tit Cham­plain (TPC), les 27 et 28 jan­vier. « Re­ve­nir faire La boîte à chan­sons au Théâtre du Pe­tit Cham­plain, c’est par­ti­cu­lier parce que c’est ici qu’on a fait le plus de spec­tacles. Le TPC, c’est notre lieu de pré­di­lec­tion, on va être ren­dus à 30 re­pré­sen­ta­tions, et c’est au Pe­tit Cham­plain qu’on a en­re­gis­tré notre disque. À Qué­bec, le pu­blic est fi­dèle, il est à l’écoute. Dans toute ma car­rière, j’ai tou­jours fait trois fois plus de spec­tacles à Qué­bec qu’à Mon­tréal », ajoute-t-il. √ La boîte à chan­sons se­ra no­tam­ment en spec­tacle les 27 et 28 jan­vier au Théâtre Pe­tit Cham­plain, le 4 mars à La­val, le 15 mars, 19 et 20 avril à Longueuil, ain­si que le 31 mars à Jon­quière. Toutes les dates sur la­boi­tea­chan­sons.ca.

PHO­TO STE­VENS LE­BLANC

Claire Pel­le­tier se joint à Jean- Guy Mo­reau, Pierre Cal­vé, Pierre Létourneau et Jé­rôme Charlebois pour faire re­vivre La boîte à chan­sons telle qu’ima­gi­née par Ro­bert Charlebois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.