HON­DU­RAS : DE MER ET DE JUNGLE

Ni trop tou­ris­tique, ni trop com­mer­cial, le Hon­du­ras se pré­sente in­tact, sans ma­quillage ni em­bal­lage. Do­té de plages de sable blanc et de fo­rêts luxu­riantes, ce pays si­tué en plein centre des Amé­riques dé­ploie son charme par sa beau­té na­tu­relle et son

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME - Mé­lis­sa Vaillan­court Agence QMI

Si­tuée sur la deuxième plus grande bar­rière de co­rail au monde, l’île de Roa­tan est re­con­nue pour ses sites de plon­gée sous-ma­rine ex­tra­or­di­naires. La plu­part des hô­tels orientent les sé­jours au­tour de cette ac­ti­vi­té, of­frant trois à quatre plon­gées par jour. Nous avons op­té pour le com­plexe de Fan­ta­sy Is­land, si­tué un peu à l’écart, sur une île pri­vée.

À notre ar­ri­vée, du hall de l’hô­tel nous aper­ce­vons dé­jà la mer tur­quoise qui s’étend à perte de vue. L’am­biance est tran­quille. Sur la ter­rasse, quelques fa­milles s’es­claffent de­vant les singes acro­bates. Un peu plus loin, un jeune couple photographie des paons qui pa­radent li­bre­ment sur la plage. Dans l’eau, deux tu­bas scrutent les fonds de la vaste baie sans vagues ni cou­rant.

MA­TIN, MI­DI ET SOIR

Au pe­tit ma­tin, nous joi­gnons le maître plon­geur ain­si que huit autres com­pa­gnons. La plon­gée pro­po­sée met en ve­dette une épave mexi­caine. Équi­pés de notre at­ti­rail, nous plon­geons dans les eaux chaudes et lim­pides des Ca­raïbes.

Les re­trou­vailles avec le monde sous­ma­rin sont tou­jours spec­ta­cu­laires. Dou- ce­ment, je me laisse cou­ler dans cette autre di­men­sion pour vivre un mo­ment hors du temps. Le sol est ta­pis­sé de co­raux mul­ti­co­lores. En quelques coups de palmes, nous re­joi­gnons l’épave. Nous pas­sons à tra­vers ses fe­nêtres et ses portes dé­sor­mais or­nées d'éponges et de concombres de mer. Peu nom­breux, les poissons fouinent par-ci par-là pour trou­ver nour­ri­ture dans les re­coins.

La plon­gée sui­vante est tout aus­si ex­ci­tante. À la file in­dienne, nous na­geons à l’in­té­rieur de tun­nels na­tu­rels par­se­més de jar­dins aqua­tiques. Nous sur­plom­bons en­suite une fa­laise tom­bant à pic dans le bleu de la mer in­fi­ni. Peu fa­rou-

che, un pe­tit pois­son jaune exa­mine mon masque.

Après plu­sieurs jour­nées pas­sées à ex­plo­rer les dif­fé­rents sites, notre guide nous pro­pose une plon­gée de nuit. Les der­nières lueurs du jour éclairent l'ho­ri­zon lorsque nous nous en­gouf­frons dans l'eau. Mu­nis de nos lampes de poche sous-ma­rines, nous des­cen­dons et ap­pri­voi­sons ce monde té­né­breux. Nous fu­re­tons sur les fonds, ré­vé­lant poissons en­dor­mis, lan­goustes ou crabes.

Puis sou­dain, une énorme tor­tue ap­pa­raît. Elle nage pai­si­ble­ment. Nous la sui­vons quelque temps avant de la lais­ser re­par­tir dans sa so­li­tude.

L’ex­plo­ra­tion se pour­suit. Notre guide pointe sa lampe de poche au fond de l'eau. Une masse gluante et trans­pa­rente semble cher­cher sa forme. Se­rait-ce une pieuvre qui étouffe un gros pois­son? Elle se dé­place len­te­ment, nous per­met­tant d’en­tre­voir ses ten­ta­cules dan­ge­reux. De re­tour à la sur­face, le ciel brille de mil­liards d’étoiles.

CÔ­TÉ JUNGLE

Au bout de cinq jours, nous quit­tons l’île pour ex­plo­rer la côte. En deux heures de tra­ver­sier, nous y sommes. Le cli­mat est dé­fi­ni­ti­ve­ment plus plu­vieux et on aper­çoit va­gue­ment la mon­tagne de Pi­co Bo­ni­to au mi­lieu des nuages.

Après avoir tra­ver­sé champs d'ana­nas, de pal­miers, de ba­nanes et de ca­cao, nous pé­né­trons le do­maine du lodge Pi­co Bo­ni­to. On nous in­vite à faire le tour de la pro­prié­té : res­tau­rant et lounge don­nant sur le som­met de 2400 mètres, ter­rasse sur­plom­bant une ri­vière, pis­cine en­tou­rée de somp­tueux jar­dins tro­pi­caux et 25 pe­tits bun­ga­lows. En­fouis dans la fo­rêt, ils sont fa­bri­qués en bois d’aca­jou et mu­nis de deux ven­ti­la­teurs au pla­fond, une douche et un ha­mac sur le bal­con. Le luxe dans sa sim­pli­ci­té. Nous dé­po­sons nos ba­gages et par­tons vers la ferme de pa­pillons. Oranges, roses, jaunes… ils sont tous at­ti­rés par les fleurs, s'y dé­po­sant pour boire le nec­tar. À la sor­tie l'éta­blis­se­ment, on part à la re­cherche de la mai­son de ser­pents. On dé­couvre une dou­zaine d'aqua­riums lo­geant dif­fé­rentes es­pèces que l'on re­trouve au pays. Lé­thar­giques, ils se cachent sous une roche ou sous un mor­ceau de bois. La plu­part sont ve­ni­meux. De re­tour au lodge pour le lunch, une pluie di­lu­vienne ra­fraî­chit le sol. En après-mi­di, le ciel se dé­gage. Carte en main, nous par­tons à la dé­cou­verte des deux ri­vières qui bordent la pro­prié­té. En 10 mi­nutes, la chute Las Pi­las ap­pa­raît. Sans la moindre hé­si­ta­tion, nous plon­geons dans les eaux froides de la ri­vière Co­lo­ra­di­to. Le dé­cor est su­blime. Est-ce que je rêve ?

Nous re­pre­nons le sen­tier qui monte abrup­te­ment, aux abords d’une fa­laise qui se dresse sous un épais ta­pis de ver­dure tro­pi­cale. Puis, ar­rive le point culmi­nant de notre ran­don­née, où la mer se ré­vèle. Au re­tour, de nou­velles chutes, qui s’ap­pellent Mer­maid. En­cla­vé dans la na­ture dense, le bas­sin est en­tou­ré de lianes, de fou­gères, de cei­ba et de pal­miers. Nous re­plon­geons dans ces eaux ma­giques et trans­lu­cides. Sur le dos, j’ad­mire la luxu­riance du dé­cor et j’aper­çois les ailes fré­tillantes d'un pa­pillon bleu.

Le jour tombe et le son des in­sectes s'in­ten­si­fie. Des lu­cioles éclairent le ga­zon et les gre­nouilles et les sca­ra­bées sortent de leur ca­chette. La nuit se­ra bonne en cette terre d'abon­dance.

1

2

PHO­TOS AGENCE QMI | MÉ­LIS­SA VAILLAN­COURT

3

1. Un bun­ga­low du lodge Pi­co Bo­ni­to, lo­gé dans le parc na­tio­nal de Pi­co Bo­ni­to. 2. La plage du Fan­ta­sy Is­land. 3. La jungle du parc na­tio­nal Pi­co Bo­ni­to.

4. Un pa­pillon de la ferme d'éle­vage du lodge Pi­co Bo­ni­to. 5. La ri­vière Co­lo­ra­di­to, près du lodge Pi­co Bo­ni­to, où il fait bon se bai­gner. 6. Le train me­nant au re­fuge Cue­ro y Sa­la­do.

5

6

4

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.