Dia­mant

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND -

Sym­bole de l’éter­ni­té, le dia­mant est sou­vent as­so­cié au ma­riage. Le mot dia­mant vient du grec « ada­mas » qui si­gni­fie in­domp­table. La pu­re­té, la ré­sis­tance et la per­fec­tion font d’elle l’une des pierres les plus ven­dues. Il re­pré­sente la pu­re­té de l’es­prit et du corps, agis­sant comme un gué­ris­seur. Il sti­mule le cer­veau, le sys­tème im­mu­ni­taire et mus­cu­laire. En plus de ré­gu­ler les hor­mones, il ac­cé­lère le tra­vail des or­ganes pour dé­bar­ras­ser le corps des toxines ac­cu­mu­lées.le dic­ton « on ne porte pas de blanc après la fête du tra­vail » ne s’ap­plique pas cette sai­son. Nom­breuses ont été celles à se glis­ser dans une robe blanche pour af­fron­ter les flashs des pho­to­graphes les soi­rées de pre­mières. Tout comme le dia­mant, les créa­tions sont nuan­cées, pas­sant du blanc au jaune ou au rose très pâle. Elle peut être courte, longue, bro­dée, plu­mas­sée, cro­che­tée, paille­tée et exa­gé­rée (comme l’est tou­jours La­dy Gaga, pour l’oc­ca­sion dans un tailleur en tweed cus­to­mi­sé Cha­nel). Un mo­dèle qui sau­ra plaire à tous les goûts et que vous re­por­te­rez l’été pro­chain ! Voyez Sa­rah Jes­si­ca Par­ker et Cate Blan­chett en Louis Vuit­ton, ain­si que Diane Kru­ger, Ash­ley Tis­dale, Jen­ni­fer Lo­pez, dé­mon­trant qu’il est pos­sible de briller tel un dia­mant un 24 dé­cembre.

›Sa­rah Jes­si­ca Par­ker

›La­dy Gaga

› Jen­ni­fer Lo­pez

› Diane Kru­ger

› Ash­ley Tis­dale

› Cate Blan­chett

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.