UNE SOI­RÉE TOUT EN MU­SIQUE À OT­TA­WA

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND - Agnès Gau­det

OT­TA­WA | La pre­mière des Soi­rées de la mu­sique ca­na­dienne du mi­nistre du Pa­tri­moine ca­na­dien et des Langues of­fi­cielles, James Moore, a été un franc suc­cès.

Lors de la ré­cep­tion qui a sui­vi les spec­tacles du The Jim Cud­dy Band et du duo Ma­rie-ève Jan­vier et Jean-fran­çois Breau, en pre­mière par­tie, les com­men­taires étaient au-de­là des es­pé­rances des or­ga­ni­sa­teurs.

Le but de cette soi­rée, qui se­ra ré­cur­rente, à rai­son de deux évé­ne­ments par an­née, est jus­te­ment de créer un en­goue­ment pour nos ar­tistes, des deux langues, à tra­vers le pays et d’en faire la pro­mo­tion au­près des décideurs.

L’évé­ne­ment avait lieu lun­di der­nier au Stu­dio du Centre na­tio­nal des Arts à Ot­ta­wa. Plu­sieurs re­pré­sen­tants des mi­lieux po­li­tiques et des af­faires étaient pré­sents, ain­si que les pa­trons de plu­sieurs mai­sons de disques : Uni­ver­sal, EMI, War­ner et Mu­si­cor.

Ce soir-là, même le pre­mier mi­nistre du Ca­na­da, Ste­phen Har­per et l’am­bas­sa­deur des États-unis, Da­vid Jacobson, s’étaient dé­pla­cés, en com­pa­gnie de leurs épouses res­pec­tives, pour as­sis­ter à cette soi­rée tout en mu­sique. Il semble que Lau­reen Har­per aime beau­coup ce genre de soi­rée mu­si­cale.

Évi­dem­ment, le pre­mier mi­nistre ne se­ra pas à toutes les Soi­rées mu­si­cales de son mi­nistre du Pa­tri­moine. Mais quand c’est pos­sible, il se dé­place. Il l’a dé­jà fait pour les Mo­vies nights de James Moore, ins­tau­rées il y a trois ans et qui ont les mêmes ob­jec­tifs que les soi­rées mu­si­cales, mais du cô­té ci­né­ma.

MON­SIEUR LAZ­HAR À L’HON­NEUR

D’ailleurs, la pro­chaine Soi­rée de ci­né­ma pré­vue sur la col­line Par­le­men­taire met­tra en lu­mière le film qué­bé­cois Mon­sieur Laz­har, le der­nier Phi­lippe Fa­lar­deau, qui re­pré­sen­te­ra le Ca­na­da dans la course aux Os­car dans la ca­té­go­rie meilleur film en langue étran­gère.

Les films qué­bé­cois sont pré­sen­tés à Ot­ta­wa en fran­çais, sous-ti­trés en an­glais afin de per­mettre aux gens pré­sents dans la salle de voir les réelles per­for­mances des ac­teurs. Les films sont en al­ter­nance en fran­çais et en an­glais.

Pour ce qui est des Soi­rées mu­si­cales, le pro­chain ren­dez-vous au­ra lieu au mois de fé­vrier et cette fois les rôles se­ront in­ver­sés. L’ar­tiste an­glo­phone se­ra en pre­mière par­tie de l’ar­tiste fran­co­phone.

C’étaient Que­be­cor et Mu­sic Ca­na­da qui fi­nan­çaient en­tiè­re­ment la soi­rée lun­di et qui le fe­ront en­core pour l’évé­ne­ment du mois de fé­vrier.

Serge Sas­se­ville, vice-pré­sident aux af­faires cor­po­ra­tives et ins­ti­tu­tion­nelles de Que­be­cor, a rap­pe­lé à quel point Que­be­cor était fière d’ap­puyer cette ini­tia­tive.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.