SON PRO­FIL D’AC­TEUR

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Là où vous avez peut-être aper­çu Da­niel Craig, la pre­mière fois : sous les traits de John Bal­lard, le jeune prêtre meur­trier dé­si­gné pour as­sas­si­ner la reine (Cate Blan­chett), dans Eli­za­beth – L’âge d’or. Là où vous l’avez pro­ba­ble­ment

aper­çu, la pre­mière fois : aux cô­tés d’an­ge­li­na Jo­lie, à titre de son col­lègue chas­seur de tom­beaux et amant Alex West, dans La­ra Croft Tomb Rai­der : Le ber­ceau de la vie. ∫∫ Là où vous de­vez le voir, si ce n’est dé­jà fait : dans le rôle d’un caïd ano­nyme de la drogue, à Londres, qui cherche à quit­ter les af­faires, dans Layer Cake, de Mat­thew Vaughn. Les as­pi­rants qu’il au­rait coif­fés pour le rôle de James Bond : Clive Owen, Hugh Ja­ck­man, Co­lin Far­rell, Eric Bana et Ewan Mc­gre­gor. ∫∫ Pour­quoi il est un Bond cos­taud, de type Con­ne­ry, plu­tôt qu’un Ro­ger

Moore? « Il m’a fal­lu en­vi­ron 12 se­maines, à rai­son de cinq en­traî­ne­ments heb­do­ma­daires, pour re­ve­nir à la forme phy­sique de James Bond. C’était mer­veilleu­se­ment... in­fer­nal. Mais il faut re­tour­ner, coûte que coûte, au gym­nase, mal­gré la dou­leur. J’en­vie le rôle de Ro­ger, vrai­ment. Mais à la lec­ture du scé­na­rio de Ca­si­no Royale, je me suis dit que ce gars-là de­vait être un dur, un tueur. Je vou­lais vrai­ment faire res­sor­tir l’as­pect phy­sique du per­son­nage. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.