Mais qui est donc Mon­sieur Lom­bar­di?

Le sou­hait d’alexandre s’est réa­li­sé : plu­tôt que d’al­ler en va­cances avec ses pa­rents, ceux-ci ac­ceptent de le lais­ser res­ter chez sa tante, afin qu’il passe du temps avec ses amis. Ce­pen­dant, une sur­prise l’at­tend chez sa tante pré­fé­rée : un nou­veau cha

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES -

Tu aimes les in­trigues et les ro­mans po­li­ciers bour­rés de sus­pense qui mettent en scène des ados de ton âge? Voi­ci une nou­velle sé­rie qui te plai­ra énor­mé­ment alors…

Ef­fec­ti­ve­ment, les deux pre­miers vo­lets de la sa­ga Treize (tu com­pren­dras à la toute fin du pre­mier tome la rai­son du titre de cette sé­rie), sont dis­po­nibles de­puis peu en li­brai­rie: il y a tout d’abord L’étrange Mon­sieur Lom­bar­di et le se­cond vo­let, Ter­reur à la po­ly­va­lente.

Mais re­ve­nons-en au pre­mier vo­let puisque c’est ce­lui-ci que j’ai dé­vo­ré juste pour toi afin de t’en faire le compte ren­du le plus fi­dèle pos­sible!

Pre­miè­re­ment, je di­rais que le point fort prin­ci­pal de ce ré­cit est la ra­pi­di­té avec la­quelle l’au­teure, Jo­hanne Dion, nous ca­ta­pulte di­rec­te­ment en plein coeur de l’in­trigue. Ef­fec­ti­ve­ment, elle ne fait pas trop du­rer in­uti­le­ment le sus­pense, mais ce n’est pas un re­proche puis­qu’il y a tel­le­ment de choses qui ar­rivent dans ce liv- re qu’on ne peut at­tendre de dé­cou­vrir le dé­noue­ment.

Le point faible de ce bou­quin main­te­nant: la fin est plu­tôt pré­vi­sible, du moins, pour ma part, je l’ai vue ve­nir de loin… Mais si­non, glo­ba­le­ment, ce ro­man vaut la peine d’être dé­cou­vert! Le per­son­nage prin­ci­pal, Alexandre, et son meilleur ami, Na­tha­naël, sont très bien construits: leur soif de cu­rio­si­té est ra­fraî­chis­sante et leur ma­nière de me­ner des en­quêtes est tout sim­ple­ment gé­niale. Ce que je veux dire par là, c’est que la fa­çon que l’au­teure a de dé­crire les moindres étapes de leur en­quête nous donne l’im­pres­sion qu’on est là avec eux et qu’on est aus­si stres­sé qu’eux parce qu’on a peur de se faire prendre la main dans le sac!

Comme je le di­sais plus haut, si tu aimes le style po­li­cier, la sé­rie Treize a clai­re­ment été conçue pour toi! Tu au­ras un plai­sir cer­tain à es­sayer de ré­soudre l’énigme du fa­meux Mon­sieur Lom­bar­di…

TREIZE T.1. : L’ÉTRANGE MON­SIEUR LOM­BAR­DI

JO­HANNE DION

Édi­tions Hur­tu­bise 208 pages, pour les jeunes de 12 ans et plus.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.