Les géants du nom­bril du monde

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME -

Le « nom­bril du monde », c’est le sur­nom de l’île de Pâques, cé­lèbre pour ses « moaï », ses dieux sculp­tés dans la pierre. « Le voya­geur a beau s’y pré­pa­rer, la pre­mière ren­contre avec les moaï est un choc. Ils sont là, les co­losses de pierre. Ceux qui fai­saient rê­ver quand, en­fant, on les croi­sait au dé­tour d’un livre. » Il y en a en tout 887. Quand le na­vi­ga­teur nor­vé­gien Ja­cob Rog­ge­veen a dé­cou­vert l’île de Ra­pa Nui le jour de Pâques 1922 (de là son nom dans notre langue), toutes les sta­tues de pierre avaient été ren­ver­sées au cours d’une guerre ci­vile entre in­di­gènes. En­core au-

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.