Vie de fa­mille

Le Journal de Quebec - Weekend - - NOËL SELON PATRICK HUARD - Mi­chelle Cou­dé-lord

MON­TRÉAL | Il a tou­jours rê­vé d’une vie de fa­mille. Main­te­nant qu’il en a une, Pa­trick Huard en­tend bien tout faire pour la pré­ser­ver, et en prendre soin comme la pru­nelle de ses yeux. Pa­trick Huard est criant de vé­ri­té lors­qu’il nous parle de sa vie au pré­sent. « Je peux dire main­te­nant que j’ai ma vie de fa­mille. Je l’ai cher­ché long­temps », confie-t-il avec un sou­rire convain­cu. Et ça veut dire quoi une fa­mille pour cet homme et ce père de 42 ans, bien­tôt 43. « C’est prendre soin de mon monde. Tous les soirs, on soupe en­semble en fa­mille, et on se ra­conte notre jour­née. Je ne peux pas de­man­der mieux. Anik est une femme for­mi­dable. Elle et Jes­sie forment tout un duo. J’ai de grands mo­ments de bon­heur dans le tra­vail, et c’est fan­tas­tique d’avoir le goût de re­ve­nir très fort à la mai­son. On a vrai­ment du fun en­semble », dit-il.

AVAN­TAGE NU­MÉ­RIQUE

Et il s’en pro­met avec son gars Na­than. « J’ai tou­jours été en­tou­ré que de filles. Là, je ne se­rai plus en désa­van­tage nu­mé­rique. Ça va créer une ba­lance. Avec les filles, tu dois sé­cu­ri­ser beau­coup, écou­ter beau­coup. Ça ne me dé­range pas de par­ler de tel gars qui est cute, d’un film ro­man­tique, mais y’a des mo­ments où j’ai­me­rais ça par­ler hockey. Mes femmes ne sont pas im­pli­quées comme moi dans ce sport que j’aime. Là, je me pro­mets de bar­das­ser un peu avec mon pe­tit Na­than. Je vais avoir ben du plai­sir et Jes­sie ne perd pas sa place de fille. Elle fe­ra une grande soeur ex­tra­or­di­naire. » Que sou­haites-tu à ton pu­blic pour 2012 ? « Je leur sou­haite de s’aban­don­ner, de pro­fi­ter de chaque ins­tant de plon­ger au plus pro­fond d’eux-mêmes et de faire sor­tir le meilleur », conclut-il, confiant qu’on peut réus­sir.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.