LES AL­BUMS ÉTRAN­GERS: « ON A AI­MÉ... »

Les ventes de disques ont beau conti­nuer de bais­ser dra­ma­ti­que­ment, ce­la n’em­pêche pas les ar­tistes de conti­nuer à sor­tir ré­gu­liè­re­ment des al­bums dignes de men­tion. En­core une fois cette an­née, plu­sieurs pa­ru­tions se sont dé­mar­quées sur la scène in­ter­nat

Le Journal de Quebec - Weekend - - REVUE DE L'ANNÉE 2011 - Cé­dric Bé­lan­ger Ra­phaël Gen­dron-mar­tin Va­nes­sa Gui­mond Le Jour­nal de Qué­bec et Le Jour­nal de Mon­tréal

L’an­née 2011 a été celle des re­tours de PJ Har­vey, Feist et des Foo Figh­ters, de même que la confir­ma­tion du ta­lent de St. Vincent et Bon Iver.

Tou­jours aus­si prolifiques, les deux mu­si­ciens des Black Keys ont sor­ti un nou­veau disque un peu plus d’un an et de­mi après la pa­ru­tion de Bro­thers. Et que dire de The Weeknd, qui a lan­cé coup sur coup deux al­bums, sa­lués par la cri­tique, cette an­née ?

Une fois de plus, les der­niers mois ont aus­si vu sur­gir de nou­veaux ar­tistes qui se sont ré­vé­lés au pu­blic, à sa­voir les An­glais Me­tro­no­my et le trio ca­li­for­nien Fos­ter the People. Voi­ci donc ce qui a cap­ti­vé les oreilles de nos jour­na­listes au cours de la der­nière an­née.

PJ HAR­VEY

LET EN­GLAND SHAKE

Tam­bour bat­tant, l’an­glaise Pol­ly Jean Har­vey a of­fert, dès fé­vrier, un des grands al­bums de 2011. Le pres­ti­gieux Mer­cu­ry Prize, re­mis à l’opus de l’an­née en An­gle­terre, lui a d’ailleurs été dé­cer­né. Les com­po­si­tions sont étof­fées ( The Glo­rious Land), la voix de Har­vey est à

son zé­nith ( In The Dark Places) et le

pro­pos lu­cide ( The Words That Ma­keth

Mur­der). En­re­gis­tré dans une église, ce qui lui confère une so­no­ri­té qui lui est propre, Let En­gland Shake est une réus­site to­tale qui pas­se­ra sans doute le test du temps. (CB)

Chan­son à té­lé­char­ger: The Words

That Ma­keth Mur­der

THE WEEKND

HOUSE OF BAL­LOONS

The Weeknd est le pro­jet du To­ron- tois, Abel Tes­faye, col­la­bo­ra­teur du rap­peur Drake. Un peu sor­tie de nulle part, cette ga­lette s’est fau­fi­lée par­mi les fi­na­listes du prix Po­la­ris. À juste titre puisque Tes­faye y ma­rie à mer­veille le R&B avec l’élec­tro­nique, le tout épi­cé d’un zeste de soul, se don­nant une si­gna­ture so­nore unique. Avec ses rythmes lan­ci­nants, House of Bal­loons consti­tue la trame so­nore des noc­tam­bules mé­lan­co­liques. La pièce Wi­cked

Games a même été re­prise sur scène par Coeur de pi­rate. (CB)

Chan­son à té­lé­char­ger: High For This

ME­TRO­NO­MY THE EN­GLISH RI­VIE­RA

The En­glish Ri­vie­ra est le troi­sième al­bum de la for­ma­tion an­glaise née en 1999, mais le pre­mier à avoir connu un suc­cès de ce cô­té-ci de l’at­lan­tique. Et quel suc­cès ! En quelques se­maines, Me­tro­no­my était le groupe sur toutes les lèvres, les billets pour leurs spec­tacles s’en­vo­lant en quelques heures. Avec une mu­sique élec­tro­nique très at­mo­sphé­rique, et par­fois ins­pi­rée de la pé­riode new wave, Me­tro­no­my a frap­pé dans le mille. La ré­vé­la­tion de l’an­née. (RGM)

Chan­son à té­lé­char­ger : She Wants

FOO FIGH­TERS

WAS­TING LIGHT

Pour ce sep­tième al­bum stu­dio, Dave Grohl a dé­ci­dé d’en­re­gis­trer dans son « ga­rage », comme dans le bon vieux temps. Réa­li­sé par Butch Vig, le disque marque aus­si la pre­mière réunion de Grohl, Vig et le bas­siste Krist No­vo­se­lic de­puis l’al­bum Ne­ver­mind, de Nir­va­na. Plus en forme que ja­mais, les Foo se montrent ici dé­chaî­nés ( Bridge Bur

ning, White Li­mo) et par­ti­cu­liè­re­ment

ins­pi­rés ( Dear Ro­se­ma­ry, I Should Have Known), n’hé­si­tant pas à in­cor­po­rer du vio­lon et de l’ac­cor­déon sur cer­tains mor­ceaux. Ai­sé­ment l’un des meilleurs al­bums du groupe. (RGM)

Chan­son à té­lé­char­ger :

Bridge Bur­ning

BON IVER

BON IVER

Que dire de cet al­bum de Bon Iver, si­non que c’est un vé­ri­table pe­tit bi­jou qui, mal­gré son cô­té mé­lan­co­lique, nous trans­porte dans un uni­vers pla­nant et confor­table, por­té par des ar­ran­ge­ments pro­fonds et par­fai­te­ment do­sés ? Si For Em­ma, Fo­re­ver Ago, son pré­cé­dent disque, don­nait da­van­tage dans le folk tra­di­tion­nel, Jus­tin Ver­non, l’âme créa­trice der­rière Bon Iver, nous pro­pose un deuxième opus lu­mi­neux, dont les chan­sons pro­fitent d’un uni­vers mu­si­cal d’une grande ri­chesse.

Bon Iver : un al­bum ache­vé dont on ne se lasse pas. (VG)

Chan­son à té­lé­char­ger : Ho­lo­cene

ST. VINCENT

STRANGE MER­CY

Après avoir pré­sen­té Ac­tor, en 2009, Annie Clark, la chan­teuse et gui­ta­riste qui se cache der­rière St. Vincent, a pré­sen­té cet au­tomne le disque Strange

Mer­cy, un al­bum qui sé­dui­ra cer­tai­ne­ment les ama­teurs de mu­sique pop in­dé­pen­dante et de chan­sons qui n’em­pruntent pas des che­mins tra­cés d’avance. Grâce à sa ma­gni­fique voix, la mu­si­cienne réus­sit à nous trans­por­ter dans son uni­vers mar­qué par la pré­sence de syn­thés et de so­los de gui­tare qui dé­tonnent. Ceux qui aiment se faire sur­prendre en dou­ceur se­ront ra­vis. (VG)

Chan­son à té­lé­char­ger : Cruel

WIL­CO

THE WHOLE LOVE

La bande à Jeff Twee­dy n’est vi­si­ble­ment pas ca­pable de faux pas. Ce hui­tième disque, le pre­mier sur l’éti­quette du groupe, dbpm, est aus­si l’un des plus abou­ti. Dès la pre­mière pièce, Art of Al-

most, qui fait plus de sept mi­nutes, la for­ma­tion de Chi­ca­go nous jette par terre, tant elle est en pos­ses­sion de ses moyens et dé­borde de créa­ti­vi­té. Se pro­me­nant adroi­te­ment entre le rock et le folk, le groupe nous montre une fois de plus pour­quoi Twee­dy est consi­dé­ré comme l’un des meilleurs au­teurs-com­po­si­teurs de sa gé­né­ra­tion. (RGM)

Chan­son à té­lé­char­ger :

Art of Al­most

FEIST

ME­TALS

Pour ce qua­trième ef­fort stu­dio, Les­lie Feist a choi­si de prendre une nou­velle di­rec­tion. La mu­si­cienne, ori­gi­naire de la Nou­velle-écosse, a pré­fé­ré s’aven­tu­rer dans un coin plus sombre de son uni­vers créa­tif, nous pré­sen­tant for­cé­ment des chan­sons moins pop que sur son pré­cé­dent The Re­min­der, sur le­quel on re­trouve la très ac­cro­cheuse 1234. En­tou­rée de ses fi­dèles com­plices Gon­zales et Mo­cky, Feist pré­sente un al­bum pur et pro­fond qui, après quelques écoutes, de­vien­dra ra­pi­de­ment un in­con­tour­nable de votre dis­co­thèque. (VG)

Chan­son à té­lé­char­ger :

The Bad In Each Other

THE BLACK KEYS

EL CA­MI­NO

Pro­pul­sé par la bombe Lo­ne­ly Boy et son clip de­ve­nu un phé­no­mène sur le Web, El Ca­mi­no est le suc­ces­seur idéal à l’ex­cellent Bro­thers, qui avait sor­ti les Black Keys de l’ombre, en 2010. Dan Auer­bach et Pa­trick Car­ney re­font équipe avec le pro­duc­teur Dan­ger Mouse, qui in­jecte un souffle pop au blues ru­gueux sur le­quel les Keys ont as­sis leur ré­pu­ta­tion au fil de la der­nière dé­cen­nie. Ce vi­rage est opé­ré avec gé­nie. La dé­pen­dance croît gran­de­ment avec l’usage. (CB)

Chan­son à té­lé­char­ger: Sis­ters

THE ROOTS

UNDUN

Pa­ru le 6 dé­cembre, le on­zième al­bum stu­dio de The Roots sur­prend par sa grande beau­té. Sur ce disque, le groupe nous ra­conte l’his­toire de Red­ford Ste­vens (per­son­nage ins­pi­ré de la chan­son Red­ford de Suf­jan Ste­vens, qui se re­trouve d’ailleurs sur l’al­bum), de sa mort jus­qu’au mo­ment où il a bas­cu­lé dans le crime afin d’échap­per à la pau­vre­té. Agréa­ble­ment éclec­tique, ce disque nous ra­conte une his­toire qui s’avère des plus tou­chantes. Il y a long­temps que nous n’avons pas été aus­si em­bal­lés par un al­bum de The Roots. (VG)

Chan­son à té­lé­char­ger : The Other

Side

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.