LES SPEC­TACLES ÉTRAN­GERS: « ON A AI­MÉ... »

Ils sont nom­breux à avoir ins­crit le Qué­bec à leur ca­len­drier de tour­née, cette an­née. Qu’ils se soient pro­duits à l’hippodrome ou au Mé­tro­po­lis, des ar­tistes en pro­ve­nance des quatre coins de la pla­nète ont fait vi­brer dif­fé­rents pu­blics, cha­cun à leur m

Le Journal de Quebec - Weekend - - REVUE DE L'ANNÉE 2011 - Cé­dric Bé­lan­ger Ra­phaël Gen­dron-mar­tin Va­nes­sa Gui­mond Le Jour­nal de Qué­bec et Le Jour­nal de Mon­tréal

De la vi­site des « rois » du hip-hop au Centre Bell à la cons­truc­tion d’un stade conçu ex­pres­sé­ment pour Bo­no et sa bande, en pas­sant par la pré­sence des « dieux » du mé­tal sur les plaines d’abra­ham, on peut dire que l’an­née 2011 a été faste.

Di­ver­si­fiés, les spec­tacles pro­po­sés ont per­mis aux mé­lo­manes de voir sur scène quelques-unes des plus grandes ve­dettes in­ter­na­tio­nales. On n’a qu’à pen­ser aux lé­gen­daires El­ton John, Prince, U2 et Paul Mc­cart­ney, ain­si qu’à la prin­cesse de la pop Katy Per­ry. Les ama­teurs de mu­sique al­ter­na­tive ont éga­le­ment été choyés avec la ve­nue d’ar­tistes comme The Na­tio­nal et le re­tour d’oshea­ga, tan­dis que les fans de folk ont pu pro­fi­ter du pas­sage de Bon Iver, Jeff Man­gum et Jeff Twee­dy. Voi­ci un aper­çu des concerts qui ont mar­qué l’an­née 2011 de nos jour­na­listes.

KATY PER­RY 2 JUILLET, CENTRE BELL

La chan­teuse pop avait convié ses fans qué­bé­cois, cet été, à une soi­rée très co­lo­rée, à l’image de son der­nier al­bum,

Tee­nage Dream. Sans vé­ri­tables at­tentes, nous pensions qu’elle nous ser­vi­rait un spec­tacle avec beau­coup de fla-fla, mais peu de conte­nu. C’était bien mal connaître la bru­nette. Certes, le concert ne man­quait pas d’exu­bé­rance, mais la chan­teuse s’est mon­trée d’une im­pres­sion­nante ef­fi­ca­ci­té sur scène, fai­sant preuve d’un re­dou­table sens de la ré­par­tie avec un fan et usant d’un sa­vou­reux sens de l’hu­mour qui nous a char­més. (RGM)

U2 8 ET 9 JUILLET, HIPPODROME

C’était LE concert-évé­ne­ment de l’an­née, à Mon­tréal. Le pas­sage tant at­ten­du des Ir­lan­dais, or­ches­tré brillam­ment par even­ko qui n’a pas hé­si­té à construire de toutes pièces un stade tem­po­raire, sur le ter­rain dé­sert de l’hippodrome. Les at­teintes étaient gi­gan­tesques et la bande à Bo­no les a com­blées de belle fa­çon. Deux concerts sans au­cune ani­croche (mis à part l’in­tem­pé­rie im­pré­vue qui a ter­mi­né la pre­mière soi­rée) et 160 000 per­sonnes qui pour­ront dire qu’elles étaient là pour ce week-end unique et his­to­rique. (RGM)

EL­TON JOHN 8 JUILLET, FES­TI­VAL D’ÉTÉ DE QUÉ­BEC

Après Paul Mc­cart­ney et Sting, Sir El­ton John était la troi­sième icône de la mu­sique bri­tan­nique à s’of­frir un bain de foule sur les plaines d’abra­ham. El­ton John était en belle forme même s’il est mon­té sur scène quelques heures à peine après s’être ta­pé un vol trans­at­lan­tique. Presque tous ses grands suc­cès étaient au pro­gramme, de Ro­cket

Man à Cro­co­dile Rock. Il a même ra­vi les di­zaines de mil­liers de fans en leur adres­sant quelques mots en fran­çais. Char­mant mon­sieur ! (CB)

ME­TAL­LI­CA 16 JUILLET, FES­TI­VAL D’ÉTÉ DE QUÉ­BEC

Le ren­dez-vous at­ten­du de­puis des an­nées s’est en­fin concré­ti­sé en 2011. Pas moins de 115 000 per­sonnes (ou 120 000 se­lon les es­ti­ma­tions) en ont eu plein les yeux et les oreilles. Ar­mé de trois dé­cen­nies de clas­siques du hea­vy mé­tal, les quatre membres de Me­tal­li­ca ont ré­gné comme des dieux sur les plaines d’abra­ham. Après deux heures de Mas

ter of Pup­pets, One et En­ter Sand­man, per­sonne ne vou­lait par­tir. Les gars sont res­tés sur scène pen­dant presque dix mi­nutes à sa­luer la foule en dé­lire. (CB)

EMI­NEM 29 JUILLET, FES­TI­VAL OSHEA­GA

Ils étaient nom­breux à vou­loir as­sis­ter au concert du rap­peur amé­ri­cain, qui s’est fait très rare sur scène ces der­nières an­nées. Pour cause, le fes­ti­val Oshea­ga a bat­tu un re­cord d’as­sis­tance pour une seule jour­née avec 35 000 spec­ta­teurs. Mal­gré quelques pro­blèmes de

mi­cro, Slim Sha­dy n’a pas dé­çu les ama­teurs en ser­vant plu­sieurs de ses suc­cès, dont My Name Is, The Real Slim

Sha­dy et Lose Your­self. « Mon­tréal, ce soir a été l’une des plus belles soi­rées que nous n’avons ja­mais eue », a-t-il dit à la fin du concert. Nous n’avons pas de mi­sère à le croire. (RGM)

JEFF MAN­GUM 10 AOÛT, CA­BA­RET DU MILE-END

Lea­der du dé­funt groupe culte Neu­tral Milk Ho­tel, qui a lan­cé le su­perbe In the

Ae­ro­plane Over the Sea, en 1998, avant de se sé­pa­rer, Jeff Man­gum s’était re­ti­ré de la scène pu­blique du­rant plu­sieurs an­nées. Cette an­née, il a dé­ci­dé de sor­tir de l’ombre pour faire une courte tour­née en so­lo. Son pas­sage à Mon­tréal, où il a briè­ve­ment vé­cu, a donc été très cou­ru par les nom­breux fans de NMH. Du­rant une courte heure, dans un si­lence re­li­gieux, Man­gum a ser­vi presque toutes les chan­sons qui com­posent les deux al­bums du groupe. Une soi­rée de rêve. (RGM)

KA­NYE WEST & JAY-Z 22 NO­VEMBRE, CENTRE BELL

Même si Watch the Th­rone ne fait pas par­tie de notre top 10 des meilleurs al­bums de l’an­née, le spec­tacle pré­sen­té à Mon­tréal, dans le cadre de la tour­née du même nom, mé­rite am­ple­ment sa place dans cette liste. Les deux rap­peurs ont en­chaî­né leurs hits res­pec­tifs avec brio, ain­si que quelques mor­ceaux ex­traits de leur al­bum com­mun, dont

Ni**as in Pa­ris, qu’ils au­ront pré­sen­té à d’in­nom­brables re­prises, dans dif­fé­rentes ver­sions. Pas aus­si pré­ten­tieux qu’on pour­rait le croire, le duo a of­fert un spec­tacle que nous ne sommes pas prêts d’ou­blier. (VG)

PRINCE 2 DÉ­CEMBRE, CENTRE BELL

Prince nous a fait la sur­prise de pré­sen­ter deux concerts au Mé­tro­po­lis, cet été, dans le cadre du Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal de jazz de Mon­tréal. Après ces deux vi­si- tes, qui ont été sui­vies d’un pé­riple en Eu­rope, le lé­gen­daire mu­si­cien a amor­cé la por­tion ca­na­dienne de cette tour­née mon­diale, qui s’est ar­rê­tée au Centre Bell, tout ré­cem­ment. Lors de ce concert, qui au­ra du­ré plus de deux heures, ce gui­ta­riste hors pair nous a of­fert ses plus grands suc­cès dans une am­biance sur­vol­tée. Quel beau par­ty ! (VG)

BON IVER 5 DÉ­CEMBRE, MÉ­TRO­PO­LIS

Jus­tin Ver­non nous a fait vivre une soi­rée unique, lors de son pas­sage au Mé­tro­po­lis, au dé­but du mois. Ac­com­pa­gné de neuf mu­si­ciens, ce­lui qui se cache der­rière Bon Iver a of­fert un spec­tacle par­fai­te­ment ba­lan­cé, qui nous a per­mis d’ap­pré­cier toute la pro­fon­deur des pièces de son deuxième al­bum, pa­ru en juin der­nier. Le point culmi­nant de ce concert fut sans au­cun doute le rap­pel, lors du­quel il au­ra don­né une nou­velle di­men­sion aux pièces Skin­ny Love et The Wol

ves (Act I and II). Ma­gique. (VG)

THE NA­TIO­NAL 9 DÉ­CEMBRE, CENTRE BELL

Le Centre Bell n’était peut-être pas la salle idéale pour ac­cueillir The Na­tio­nal, qui au­rait fa­ci­le­ment pu se pro­duire deux soirs au Mé­tro­po­lis, mais n’em­pêche que la (courte) pres­ta­tion of­ferte par le groupe en au­ra va­lu le dé­tour. Le pu­blic a eu droit à une per­for­mance bien sen­tie de la part du chan­teur Matt Ber­nin­ger, qui n’a pas hé­si­té à par­cou­rir les gra­dins pour chan­ter Ter­rible Lo

ve aux cô­tés de ses fans. Et que dire de l’in­ter­pré­ta­tion sans mi­cro de la pièce

Van­der­lyle Cry­ba­by Geeks… Nous en avons en­core des fris­sons. (VG)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.