TOP 5 DES MEILLEURS FILMS QUÉ­BÉ­COIS

MON­TRÉAL | Le ci­né­ma qué­bé­cois a connu une an­née ex­cep­tion­nelle en 2011, s’illus­trant au­tant sur le cir­cuit des fes­ti­vals in­ter­na­tio­naux qu’au box-of­fice chez nous.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Maxime De­mers Agence QMI

Alors que des ci­néastes dé­jà éta­blis ont pour­sui­vi leur oeuvre avec suc­cès (Phi­lippe Fa­lar­deau avec

Mon­sieur Laz­har, Jean-marc Val­lée avec Ca­fé de Flore…), de jeunes nou­veaux ta­lents ont li­vré des pre­miers ef­forts très pro­met­teurs ( Le

ven­deur de Sé­bas­tien Pi­lote, Nuit #1 d’anne Émond, Ma­ré­cages de Guy Édoin) qui ont brillé dans les fes­ti­vals in­ter­na­tio­naux.

En cette pé­riode des bi­lans an­nuels, voi­ci notre top 5 des meilleurs films qué­bé­cois de l’an­née :

MON­SIEUR LAZ­HAR

Ce mer­veilleux film de Phi­lippe Fa­lar­deau adap­té d’une pièce de théâtre d’éve­lyne de la Che­ne­lière a char­mé de fa­çon una­nime, au­tant ici qu’à l’étran­ger, où il a ac­cu­mu­lé prix et hon­neurs. Ce film brillant et tou- chant aborde avec ten­dresse, dé­li­ca­tesse et une fine pointe d’hu­mour des su­jets comme l’im­mi­gra­tion, l’édu­ca­tion, le deuil et la culpa­bi­li­té. Une belle réus­site.

LE VEN­DEUR

Gil­bert Si­cotte est bou­le­ver­sant dans cet éton­nant pre­mier long-mé­trage de Sé­bas­tien Pi­lote, qui af­fiche dé­jà une belle ma­tu­ri­té et une grande maî­trise de son art. Sen­sible, dé­li­cat et hu­main, Le ven­deur est un beau film qui nous ha­bite pen­dant long­temps.

STAR­BUCK

Dif­fi­cile de ne pas se lais­ser char­mer par cette ir­ré­sis­tible co­mé­die dra­ma­tique de Ken Scott, cos­cé­na­ri­sée avec Mar­tin Pe­tit. Pa­trick Huard y dé­montre son grand ta­lent d’ac­teur dans un rôle à sa me­sure, aus­si drôle qu’émou­vant. Un vrai feel good mo­vie, comme disent les Amé­ri­cains.

CA­FÉ DE FLORE

Six ans après C.R.A.Z.Y. et deux ans après une ex­pé­rience de tour­nage en An­gle­terre ( The Young Vic­to

ria), Jean-marc Val­lée s’est payé la traite avec ce film su­blime et am­bi­tieux, nous trans­por­tant du Pa­ris des an­nées 1960 au Mon­tréal d’au­jourd’hui. Por­té par une trame mu­si­cale mi­nu­tieu­se­ment choi­sie et uti­li­sée à son plein po­ten­tiel par Val­lée, ce su­perbe et au­da­cieux trip de ci­né­ma fas­cine, hyp­no­tise et bou­le­verse pro­fon­dé­ment.

EN TER­RAINS CONNUS

Comme il a pris l’af­fiche tôt en 2011 (fé­vrier), on l’avait presque ou­blié. Mais ce se­cond long-mé­trage du ta­len­tueux et sin­gu­lier Sté­phane La­fleur ( Conti­nen­tal, un film sans fu­sil) n’en de­meure pas moins l’un des films qué­bé­cois les plus in­té­res­sants de l’an­née. Cette co­mé­die noire, à la fois triste et drôle, dé­peint avec énor­mé­ment de jus­tesse et de sen­si­bi­li­té la vie sou­vent ab­surde des gens or­di­naires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.