Le coeur à l’ou­vrage

De­puis la belle aven­ture du film In­cen­dies, Mé­lis­sa Désormeaux-poulin n’a pas eu le temps de chô­mer, elle qu’on pour­ra voir dans de nom­breuses sé­ries té­lé en 2012 et qui vient de ter­mi­ner le tour­nage d’un film en Bel­gique.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Cé­dric Bé­lan­ger CE­DRIC.BE­LAN­GER@JOUR­NAL­DE­QUE­BEC.COM

Cet au­tomne, la co­mé­dienne qué­bé­coise s’est ren­due à Bruxelles pour jouer dans Hors

les murs, pre­mier long mé­trage du réa­li­sa­teur belge Da­vid Lam­bert. Même si elle n’avait qu’un pe­tit rôle, elle a ado­ré son ex­pé­rience.

« C’était par­fait pour moi. J’avais cinq jours de tour­nage et j’ai pas­sé sept jours là-bas. Je n’avais pas d’at­tente. Je me suis dit : j’ouvre la porte et voyons si j’aime ça. Et j’ai com­plè­te­ment tri­pé », s’en­thou­siasme-t-elle, lors d’un en­tre­tien ré­cent avec Le Jour­nal de Qué­bec.

« Da­vid Lam­bert m’a prise sous son aile. Il y avait beau­coup de cé­ré­mo­nie au­tour du tour­nage. Il m’a mon­tré mon ap­par­te­ment avant tout le monde. Son his­toire est su­per im­por­tante, tout comme ses per­son­nages. Il a été long­temps met­teur en scène ad­joint. Il ar­ri­vait qu’on fasse plu­sieurs prises dif­fé­rentes d’une même scène. J’ai eu l’im­pres­sion d’ex­plo­rer mon per­son­nage et c’était bien parce qu’étant don­né que je n’avais pas beau­coup de jours, j’en ai pro­fi­té au maxi­mum. »

Ces at­ten­tions ont été bien­ve­nues, d’au­tant plus que la co­mé­dienne avait quelques in­quié­tudes avant le tour­nage en lien avec son ac­cent.

« On s’est dit qu’elle au­rait peut-être un ac­cent in­ter­na­tio­nal mais fi­na­le­ment, on sent un peu la Qué­bé­coise », ri­gole-t-elle.

Chose cer­taine, elle a suf­fi­sam­ment im­pres­sion­né Lam­bert pour qu’il consi­dère lui of­frir un rôle dans son pro­chain long mé­trage.

RE­TOUR EN BEL­GIQUE?

« C’est dans l’air, on ver­ra bien. Je pense que ça va de­ve­nir plus réel en fé­vrier, quand le mon­tage de Hors les murs se­ra ter­mi­né. Il est en écri­ture pour un autre et il me voit de­dans. Je ne veux pas m’éner­ver, mais ça me fait chaud au coeur d’en­tendre ça. »

Dans Hors les murs, une co­pro­duc­tion France-bel­gique-qué­bec, Mé­lis­sa Dé­sor­meauxPou­lin campe une de­si­gner dont l’ami de coeur la quitte pour un autre homme. Le groupe mu­si­cal de Mon­tréal Val­leys a aus­si par­ti­ci­pé au tour­nage, tout comme plu­sieurs tech­ni­ciens qué­bé­cois. Hors les murs de­vrait sor­tir en salles à l’au­tomne 2012.

Tou­jours en 2012, on ver­ra aus­si Mé­lis­sa Désormeaux-poulin dans le film Omer­tà, de Luc Dionne. À la té­lé, elle conti­nue les tour­na- ges de La pro­messe, en plus de re­prendre du ser­vice dans Les res­ca­pés. Elle joue­ra éga­le­ment dans une toute nou­velle sé­rie qui se­ra dif­fu­sée à comp­ter de l’au­tomne dans In­ter­net.

UNE JUN­KIE DANS LANCE ET COMPTE

Mais sur­tout, elle se joint à l’équipe de Lance et compte dans la sai­son 8 de la sé­rie té­lé­vi­sée, qui se­ra dif­fu­sée en 2012, à TVA. Elle campe une ex-dro­guée qui a don­né son en­fant en adop­tion à Marc Ga­gnon et Su­zie Lam­bert.

« Elle va vou­loir la ra­voir. C’est une fille qui a fait de la dope et qui dé­cide de chan­ger du tout au tout. Mais chas­sez le na­tu­rel et il re­vient au ga­lop. Une an­cienne jun­kie, je n’ai ja­mais joué ça. »

Le tour­nage de Lance et compte a per­mis à Mé­lis­sa Désormeaux-poulin de re­nouer avec le réa­li­sa­teur Fré­dé­ric D’amours, qu’elle avait cô­toyé sur le pla­teau d’à vos marques, par­ty! 1 et 2.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.