Hen­ning Man­kell, au Seuil, 560 pages

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES -

En 2010, Hen­ning Man­kell nous a réel­le­ment don­né des sueurs froides en met­tant un terme à la car­rière de l’ins­pec­teur Kurt Wal­lan­der dans L’homme in

quiet. Sans vou­loir faire de mau­vais jeux de mots, on s’in­quié­tait sur­tout de sa­voir si l’au­teur sué­dois al­lait ou non conti­nuer à écrire des po­lars. Dès l’ins­tant où on a ap­pris qu’il ve­nait de pu­blier un nou­veau livre, on s’est donc rué des­sus. Et par chance, toutes nos at­tentes ont été com­blées. Non seule­ment n’a-t-il pas aban­don­né le genre, mais il est re­ve­nu en force avec l’aide de la juge Bir­git­ta Ros­len et de la po­li­cière Vi­vi Sund­berg. En ten­tant de dé­cou­vrir qui a bien pu tuer presque tous les ha­bi­tants d’un pe­tit vil­lage iso­lé, ces deux femmes n’ont pas mé­na­gé leurs ef­forts pour nous of­frir un ex­cellent th­riller.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.