LE PÉ­RIPLE MON­DIAL SE POUR­SUIT

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Va­nes­sa Gui­mond

MON­TRÉAL | Simple Plan a connu une an­née des plus char­gées et s’ap­prête à en amor­cer une tout aus­si rem­plie. En pré­sen­tant Get Your Heart On !, en juin der­nier, les membres du groupe sa­vaient que 2011 et 2012 al­laient être consa­crées à la tour­née, un pé­riple mon­dial qui les trans­por­te­ra, au cours des pro­chaines se­maines, en Chine, en Ma­lai­sie, à Sin­ga­pour, au Ja­pon et en In­do­né­sie. Avant de se lan­cer dans cette nou­velle aven­ture, qui les ra­mè­ne­ra au pays en fé­vrier, le gui­ta­riste Jeff Stinco a ac­cep­té de faire le point sur une an­née mar­quée par le suc­cès.

Ils ont of­fert un concert in­time au Na­tio­nal, en mai, quelques se­maines avant de lan­cer Get Your Heart On !, leur qua­trième al­bum en car­rière. Puis, ils sont par­tis sur la route afin de pré­sen­ter leurs nou­velles chan­sons à leurs ad­mi­ra­teurs eu­ro­péens, pour en­suite se lan­cer dans la tour­née du fa­meux Vans War­ped Tour. Avant d’of­frir leur concert à la Mai­son sym­pho­nique, le 20 sep­tembre, le groupe était dé­jà re­tour­né sur le Vieux-conti­nent. Les der­niers mois de leur an­née au­ront, quant à eux, été mar­qués par des voyages en Aus­tra­lie, aux États-unis et au Bré­sil.

Mal­gré ce bi­lan an­nuel mas­sif, Jeff Stinco n’hé­site pas une se­conde lors­qu’on lui de­mande quel a été le mo­ment mar­quant de son an­née 2011.

« Sans au­cun doute, je di­rais que c’est le spec­tacle avec l’or­chestre sym­pho­nique de Mon­tréal. D’en­tendre les chan­sons de nos quatre al­bums, ré­in­ven­tées et ré­in­ter­pré­tées dans un cadre sym­pho­nique, ç’a été de loin ma plus belle ex­pé­rience, mais aus­si la plus stres­sante de ma car­rière. »

Puis­qu’il était pré­sen­té dans le cadre de la cam­pagne de fi­nan­ce­ment de la Fon­da­tion Simple Plan, ce concert au­ra per­mis aux mu­si­ciens de vivre cette ex­pé­rience dans un contexte à but non lu­cra­tif, ce qui lui a confé­ré une nou­velle di­men­sion.

« Nous l’avons fait pour re­mettre au sui­vant et pour l’amour de la mu­sique. C’était fa­bu­leux ! »

L’AN­NÉE LA PLUS OC­CU­PÉE

Avec un ca­len­drier de tour­née dans le­quel les temps libres sont rares, Jeff Stinco s’at­tend à ce que l’an­née 2012 soit exi­geante : « Ce se­ra l’an­née la plus oc­cu­pée qu’on n’au­ra ja­mais eue. »

Ce­lui qui dit prendre les choses un mois à la fois, ques­tion d’évi­ter les étour­dis­se­ments, sou­tient que le grand dé­fi du groupe, au cours des pro­chains

mois, se­ra de trou­ver du temps pour en­re­gis­trer leurs nou­velles chan­sons.

« Nous pré­pa­rons le pro­chain al­bum. Nous n’avons pas en­core toutes les chan­sons, mais nous en avons plu­sieurs. Main­te­nant, nous de­vons conso­li­der notre vie sur la route avec la vie de stu­dio. C’est dif­fi­cile, parce que nous nous dé­pla­çons beau­coup. Nous avons beau­coup de pays à vi­si­ter. C’est un pro­blème qui est su­per cool, mais ça nous fait vivre de grosses an­nées. C’est phy­si­que­ment plus exi­geant. »

LES FANS

Globe-trot­ters aguer­ris, les membres de Simple Plan ont la chance de dé­cou­vrir une foule de pays et d’al­ler à la ren­contre de fans « com­plè­te­ment sur­vol­tés ».

« Au Bré­sil, ça n’a comme pas d’al­lure. Ils sont tel­le­ment dé­voués. C’est dé­ment à quel point ils ca­potent sur Simple Plan, a-t-il af- fir­mé. Il y a d’autres pays, comme Sin­ga­pour, où nous avons été nu­mé­ro un pen­dant je ne sais plus com­bien de se­maines. Sur Twit­ter, Simple Plan trende constam­ment. » Et à quoi at­tri­bue-t-il ce phé­no­mène ? « C’est dur à ex­pli­quer. Nous avons sou­vent at­tri­bué la “fo­lie”, en concert, au sang la­tin, mais cette théo­rie ne tient plus avec des pays comme l’in­do­né­sie et Sin­ga­pour, où les fans sont aus­si sur­vol­tés, a-t-il ex­pli­qué. Je pense que les fans de ces ré­gions res­pectent le fait que nous nous y soyons ren­dus sou­vent (...) Ils sentent que nous les res­pec­tons et je crois que pour eux, c’est très im­por­tant. » Simple Plan se pro­dui­ra au Centre Bell le 23 fé­vrier. Le groupe s’ar­rê­te­ra éga­le­ment au Centre Georges-vé­zi­na, à Chi­cou­ti­mi, ain­si qu’au Centre Bio­nest, à Sha­wi­ni­gan, les 28 et 29 fé­vrier.

Les membres de Simple Plan se pré­parent

à vivre une an­née des plus char­gées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.