L’après Pre­mière Guerre Mon­diale

Le Journal de Quebec - Weekend - - MODE DE STARS - An­drew Mc­nal­ly Col­la­bo­ra­tion spé­ciale amc­nal­ly@jour­nalmtl.com

Le film L’ar­tiste nous fait dé­cou­vrir l’ac­trice Bé­ré­nice Be­jo qui a tout à fait le phy­sique de son rôle. Les an­nées folles donnent nais­sance à une nou­velle sil­houette fé­mi­nine. Plu­sieurs femmes sont veuves et se doivent de tra­vailler. Elles délaissent le cor­set qui est trop contrai­gnant et re­cherchent le confort. La min­ceur de­vient une ré­fé­rence, les femmes portent les che­veux courts ca­chés sous des cha­peaux cloches et elles dé­voilent leurs jambes. L’une des scènes du film se concentre d’ailleurs sur les très jo­lies jambes de Pep­py Miller, in­ter­pré­tée par la co­mé­dienne ar­gen­tine.

C’est la nais­sance des vê­te­ments « taille basse » et le goût pour tout ce qui brille. Les robes sont paille­tées et per­lées, créant des mo­tifs géo­mé­triques à l’image du mou­ve­ment ar­tis­tique Art Dé­co. Le film du réa­li­sa­teur Mi­chel Ha­za­na­vi­cius tour­née en noir et blanc nous per­met de bien ap­pré­cier tous les dé­tails des vê­te­ments. La créa­trice de Guc­ci, Fri­da Gian­ni­ni, a ima­gi­né des robes contem­po­raines mais très an­crées dans les an­nées 20 qui ont fait cra­quer Evan Ra­chel Wood, Camille Belle et Zoe Sal­da­na.

Il est dif­fi­cile de ré­sis­ter à la frange, aux ma­tières brillantes et aux paillettes. Aman­da Sey­fried, Ju­lia Mar­gu­lies, Kie­ra Cha­plin et Blake Li­ve­ly se­raien­telles les pre­mières à adop­ter cette nou­velle sil­houette ? Le mot d’ordre des an­nées 1920 était la mo­der­ni­té, se­rait-il de nou­veau à pro­pos près de cent ans plus tard ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.