Les ex­tra­ter­restres dé­barquent…

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES -

POD STE­PHEN WAL­LEN­FELS Ha­chette Livre (col­lec­tion Black Moon)

∫ 336 pages, à par­tir de 14 ans À 5 heures ta­pantes, un cri per­çant à dé­chi­rer les tym­pans re­ten­tit dans la tête de tous les hu­mains… Un cri qui an­nonce une ter­rible nou­velle : des vais­seaux ex­tra­ter­restres ont en­va­hi le ciel et at­taquent tous ceux qui osent sor­tir de leurs de­meures ! Voi­ci le compte ren­du de cette ter­rible pé­riode pour l’hu­ma­ni­té, écrit par deux ados qui ne se connaissent pas, Josh et Megs…

Pour un sus­pense ter­ri­fiant et bou­le­ver­sant, un peu à la In­de­pen­dance Day, le film avec Will Smith, mais sans rien de ri­go­lo, ce bou­quin est le can­di­dat nu­mé­ro un pour se re­trou­ver dans ta bi­blio­thèque, si telle est ta des­crip­tion du mot « di­ver­tis­se­ment » !

La force du ro­man POD est sans au­cun doute le fait que le ré­cit soit di­vi­sé en deux par­ties, ce qui se passe dans l’état de Wa­shing­ton et ce qui se passe à Los An­geles, mais éga­le­ment ra­con­té par deux nar­ra­teurs dif­fé­rents : Josh, 15 ans et Megs, 12 ans. Même si l’au­teur, Ste­phen Wal­len­fels, a choi­si de nous pré­sen­ter Josh en pre­mier, je ne pour­rais pas dire le­quel des per­son­nages je pré­fère puisque les deux sont éga­le­ment at­ta­chants et je crois fer­me­ment que cette his­toire ne pour­rait pas exis­ter sans le ré­cit de l’un des deux… Le té­moi­gnage de Josh est aus­si im­por­tant, poi­gnant et ha­bi­le­ment dé­crit que ce­lui de Megs est per­tur­bant, violent et bour­ré d’es­poir.

Évi­dem­ment, il faut avoir l’es­prit ou­vert avant de se plon­ger dans ce livre et croire, ou du moins se po­ser un peu des ques­tions, quant à la vie d’autres créa­tures dans d’autres ga­laxies, si­non, on jet­te­rait le livre au bout de nos bras après quelques pages seule­ment… Et ça se­rait une ter­rible er­reur, car l’in­trigue de POD est su­per­be­ment bien fi­ce­lée, on veut vrai­ment ap­prendre et dé­cou­vrir ce qui va ar­ri­ver à Josh, Megs et tous les autres sur­vi­vants. En même temps, on a peur pour eux, on craint pour leur vie, spé­cia­le­ment pour Megs qui doit constam­ment sur­veiller ses ar­rières.

Donc, pour ré­su­mer en quelques mots : je te conseille for­te­ment ce ro­man si tu aimes les sus­penses mê­lés avec la scien­ce­fic­tion, mais aus­si les ré­cits crève-coeurs de sur­vie en temps de pa­nique. Bien sûr, si tu es un fan des ex­tra­ter­restres, il est cer­tain que tu ap­pré­cie­ras !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.