Le grand re­tour de Sher­lock Holmes

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES -

LA MAI­SON DE SOIE AN­THO­NY HO­RO­WITZ Édi­tions Cal­mann-lé­vy

358 pages

∫ Écri­vain an­glais mon­dia­le­ment connu pour la sé­rie des Alex Rider, An­tho­ny Ho­ro­witz a écrit de nom­breux scé­na­rios pour le ci­né­ma et la té­lé­vi­sion, en par­ti­cu­lier des adap­ta­tions de ro­mans po­li­ciers d’aga­tha Ch­ris­tie, et se dis­tingue par­ti­cu­liè­re­ment dans le genre po­li­cier.

An­tho­ny Ho­ro­witz a éga­le­ment écrit de nom­breux ro­mans hu­mo­ris­tiques pour la jeu­nesse. Que ce soit pour ses ro­mans du genre po­li­cier comme ce­lui du fan­tas­tique, il n’a ces­sé de ré­col­ter des suc­cès.

Et, pour consa­crer son oeuvre, il a été ré­com­pen­sé par de nom­breux prix : le prix Po­lar-jeunes pour Le fau­con mal­té, le prix eu­ro­péen du ro­man pour en­fants pour L’île du Crâne et le Grand Prix des lec­teurs de ma­ga­zine pour De­vine qui vient

tuer.

Au­jourd’hui, avec l’ac­cord des ayants droit de Co­nan Doyle, il ressuscite de fa­çon re­mar­quable, et pour une ul­time aven­ture, le lé­gen­daire lo­ca­taire du 221b Ba­ker Street, Sher­lock Holmes.

ÉVÉ­NE­MENTS CHO­QUANTS

Après 106 ans d’at­tente, voi­là la der­nière aven­ture du plus fa­meux dé­tec­tive an­glais, ré­vé­lée tar­di­ve­ment, se­lon les exi­gences du Dr Wat­son.

À l’époque, pour Wat­son, il était im­pos­sible de ra­con­ter les évé­ne­ments en rai­son de leur ca­rac­tère trop mons­trueux et trop cho­quant pour être im­pri­mé. Wat­son le dit si bien lui-même : « Ils le sont tou­jours au­jourd’hui, car ils pour­raient mettre à mal le tis­su tout en­tier de notre so­cié­té, ce qui est une chose que je ne peux ris­quer. »

Et, une fois que sa tâche se­ra ac­com­plie, s’il en est ca­pable, il pro­met d’em­pa­que­ter le ma­nus­crit et de l’en­voyer dans les coffres de Cox and Co., à Cha­ring Cross, où cer­tains autres de ses pa­piers per­son­nels sont conser­vés. Il don­ne­ra comme ins­truc­tion que, de 100 ans, le pa­quet ne de­vra pas être ou­vert.

Il ajoute : « Il est im­pos­sible d’ima­gi­ner à quoi le monde res­sem­ble­ra alors, mais peut-être mes fu­turs lec­teurs se­ront-ils mieux im­mu­ni­sés contre le scan­dale et la cor­rup­tion que mes contem­po­rains. Je leur trans­mets ici un der­nier por­trait de Mr Sher­lock Holmes. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.