ÇA NE VOLE PAS HAUT!

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hontebeyrie Agence QMI

Film d’an­tho­ny He­ming­way : met­tant en ve­dette Cu­ba Goo­ding Jr., Ge­rald Mcra­ney et Ter­rence Ho­ward. À l’af­fiche.

L’es­ca­dron Red Tails, pro­duit par George Lu­cas et met­tant en ve­dette Cu­ba Goo­ding Jr. et Ter­rence Ho­ward, n’est pas à la hau­teur des at­tentes.

« L’en­fer est pa­vé de bonnes in­ten­tions », dit le pro­verbe, c’est ce qui se pro­duit avec

L’es­ca­dron Red Tails, un – énième – long mé­trage qui au­rait pu être bon. Ce film, c’est l’his­toire « li­bre­ment ins­pi­rée » d’un ré­gi­ment de pi­lotes de chasse noirs amé­ri­cains pen­dant la Deuxième Guerre mon­diale. Ils sou­haitent faire men­tir une étude de l’ar­mée ef­fec­tuée en 1925 et dé­cla­rant les Noirs of­fi­ciel­le­ment in­fé­rieurs aux Blancs.

En butte au ra­cisme, y com­pris dans les ni­veaux les plus éle­vés du com­man­de­ment, ils de­vront tout faire pour prou­ver leur cou­rage et ga­gner le res­pect de leurs frères d’armes.

Nous sommes en 1944 et la 332e division est sta­tion­née en Italie. Les hommes – tous noirs – com­man­dés par le ma­jor Stance (Cu­ba Goo­ding Jr.) et le co­lo­nel A. J. Bul­lard (Ter­rence Ho­ward) sont af­fec­tés à de pe­tites mis­sions sans im­por­tance à bord d’avions dont ne veulent plus les uni­tés blanches.

Peu à peu, le co­lo­nel leur ob­tient des in­ter­ven­tions d’en­ver­gure, al­lant jus­qu’à cou­vrir les troupes lors d’un dé­bar­que­ment ou pro­té­ger des bom­bar­diers en route vers Ber­lin.

EF­FETS SPÉ­CIAUX

Une chose res­sort dès les pre­mières images de L’es­ca­dron Red Tails: les ef­fets spé­ciaux des com­bats aé­riens. Ils res­semblent qua­si- ment à un jeu vi­déo du type Flight Si­mu­la­tor et sont d’un réa­lisme à cou­per le souffle.

Hor­mis ces sé­quences, le film n’offre que peu d’in­té­rêt. L’his­toire d’amour entre l’un des pi­lotes et une Ita­lienne est sans in­té­rêt, de même que l’in­trigue se­con­daire sur le com­man­dant qui a be­soin d’un pe­tit verre avant le com­bat et les pé­ri­pé­ties de son bras droit qui ne sait pas suivre les ordres. L’éva­sion d’un pi­lote cap­tu­ré par les Al­le­mands n’est pas plus cré­dible.

George Lu­cas l’a dit lors d’un pas­sage à une émis­sion de té­lé­vi­sion amé­ri­caine pen­dant la pé­riode de pro­mo­tion de L’es­ca­dron Red

Tails, il vou­lait don­ner aux jeunes des exemples po­si­tifs et leur mon­trer qu’on peut être un hé­ros.

Le film n’offre mal­heu­reu­se­ment que des dia­logues mièvres et un scé­na­rio bâ­clé, et on res­sort de la pro­jec­tion en se di­sant qu’on vient de vi­sion­ner un té­lé­film d’après-mi­di, l’une de ces pro­duc­tions bour­rées de bons sen­ti­ments – mais ri­sibles – des­ti­nées aux jeunes. Dom­mage!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.