États-unis en cam­pagne élec­to­rale

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Me­dia­film.ca

Aux États-unis, la cam­pagne élec­to­rale en pré­vi­sion de l’élec­tion de no­vembre pro­chain est dé­jà bien amor­cée. La course à l’in­ves­ti­ture ré­pu­bli­caine en est un signe. La pa­ru­tion en dvd cette se­maine de Les Marches du pou­voir, du très mi­li­tant George Cloo­ney, en est un autre. L’oc­ca­sion est belle pour re­ve­nir sur une poi­gnée de films po­li­tiques à sa­veur élec­to­rale, pro­duits chez nos voi­sins du Sud.

VO­TEZ MCKAY ( THE CAN­DI­DATE)

À la suite de la dé­faite du can­di­dat dé­mo­crate dans une élec­tion sé­na­to­riale en Ca­li­for­nie, un or­ga­ni­sa­teur jette son dé­vo­lu sur un jeune avo­cat, qu’il es­time apte à rem­por­ter la vic­toire aux pro­chaines élec­tions, dans ce clas­sique réa­li­sé en 1972 à la fa­çon d'un re­por­tage par Mi­chael Rit­chie, avec un ex­cellent Ro­bert Red­ford en tête d’af­fiche. Il s’agit en outre d’un des pre­miers films à cri­ti­quer le rôle des mé­dias en cam­pagne élec­to­rale.

LES COU­LISSES DU POU­VOIR

( PO­WER)

Le re­gret­té Sid­ney Lu­met dé­nonce la ma­ni­pu­la­tion mé­dia­tique dans ce drame po­li­tique sor­ti en 1986, soit du­rant le deuxième man­dat de Ro­nald Rea­gan. Le su­jet ? Un conseiller en mé­dias, qui ne se pré­oc­cupe pas de l'idéo­lo­gie de ses clients, ré­vise ses po­si­tions lors­qu'un vieil ami sé­na­teur aban­donne son poste. Le su­jet reste in­té­res­sant, tant par son im­por­tance que par son illus­tra­tion per­ti­nente. Une cer­taine ten­dance à la caricature se ma­ni­feste ici et là, mais Ri­chard Gere joue avec convic­tion un per­son­nage sans convic­tions.

BOB RO­BERTS

Autre sa­tire, celle-là si­gnée en 1992 par Tim Rob­bins ( La Der­nière Marche), Bob Ro­berts ra­conte la cam­pagne élec­to­rale d’un chan­teur à suc­cès cher­chant à se faire élire sé­na­teur de l'état de la Penn­syl­va­nie, et dont le pro­gramme élec­to­ral

ul­tra­con­ser­va­teur se fonde sur une at­taque en règle des li­bé­raux. Se pré­sen­tant sous la forme d'un pseu­do­do­cu­men­taire, le film est en­tiè­re­ment tour­né comme s'il s'agis­sait d'un re­por­tage té­lé­vi­sé, confé­rant à l'en­semble l'illu­sion d'une réa­li­té prise sur le vif.

COU­LEURS PRI­MAIRES ( PRIMARY CO­LORS)

Sor­tie en plein scan­dale Mo­ni­ca Le­wins­ki, cette co­mé­die de Mike Ni­chols ( Le Lau­réat) ra­conte les dés­illu­sions d’un jeune Noir idéa­liste (Adrian Les­ter) qui amorce une car­rière de stra­tège en po­li­tique en di­ri­geant la cam­pagne du cha­ris­ma­tique Jack Stan­ton (ex­cellent John Tra­vol­ta), un gou­ver­neur dé­mo­crate qui fait cam­pagne pour de­ve­nir chef de son par­ti. L'idéo­lo­gie po­li­tique n'est pas au centre de ce film sou­vent très drôle, qui s'in­té­resse plu­tôt à la ques­tion de l'éthique et de la mo­rale dans le pro­ces­sus d'as­cen­sion vers le pou­voir.

LA CAN­DI­DATE ( THE CONTENDER)

À l’ins­tar de cer­tains ci­néastes amé­ri­cains des an­nées 1970, au­teurs de constats im­pla­cables sur la cor­rup­tion qui ré­gnait alors au­tour de la Mai­son Blanche, Rod Lu­rie ( Le Der­nier Châ­teau) dé­crit avec la même acui­té les mé­ca­nismes tor­dus de l’ap­pa­reil po­li­tique contem­po­rain dans ce drame in­tel­ligent sor­ti en 2000 et ra­con­tant les dif­fi­cul­tés d’une sé­na­trice à se faire ad­mettre au poste de vice-pré­si­dente des États-unis en rem­pla­ce­ment de son pré­dé­ces­seur dé­cé­dé. L’ex­cel­lente Joan Al­len, can­di­date à l’os­car pour ce rôle, op­pose sa di­gni­té im­per­tur­bable à un Ga­ry Old­man mé­con­nais­sable en ré­pu­bli­cain har­gneux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.