UN DO­MAINE EN DE­VE­NIR

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME - Lise Gi­guère Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Éta­blie de­puis 25 ans sur les hau­teurs de Baie-saint-paul, l’au­berge la Pi­gno­ronde entre dans une nou­velle ère sous le signe du dé­ve­lop­pe­ment immobilier grâce au Groupe Nor­plex qui pré­voit en faire le Do­maine de la Pi­gno­ronde.

Pro­mo­teur immobilier de Qué­bec, Nor­plex a me­né à terme de nom­breux pro­jets de condo­mi­niums : Lofts du So­leil, Cour des Braves, Lofts de la Marina, l’hô­tel Port-royal, etc. Sur près de quatre hec­tares ad­ja­cents à l’au­berge, il pré­voit la cons­truc­tion d’une qua­ran­taine de cha­lets-condos de trois ou quatre chambres dont les pro­prié­taires pour­ront bé­né­fi­cier des ins­tal­la­tions de l’au­berge (res­tau­rants, pis­cine, salles de jeux, etc.).

Dans ce but, l’éta­blis­se­ment, dont les opé­ra­tions tour­naient au ra­len­ti de­puis le dé­cès, en 2008, du pré­cé­dent pro­prié­taire, M. Guy Bou­lan­ger, a éga­le­ment su­bi quelques mo­di­fi­ca­tions dans le but de lui in­suf­fler une touche de mo­der­nisme.

VI­SITE SOUS LA NEIGE

Pro­fi­tant de la tem­pête de neige de la se­maine der­nière, j’ai pris la route vers cette au­berge si­tuée sur les hau­teurs de Baie-saint-paul, à seule­ment 10 mi­nutes du Centre de ski le Mas­sif et à une heure de Qué­bec, afin de consta­ter l’im­por­tance de cette « cure de jou­vence ».

Si la Pi­gno­ronde jouit tou­jours de sa ma­gni­fique vue sur la baie Saint-paul et sur l’isle-aux-coudres, ses ré­centes ré­no­va­tions ne l’ont pas trans­for­mée en hô­tel de luxe et ne lui vau­dront cer­tai­ne­ment pas plus que ses trois étoiles. Mais est-ce né­ces­saire pour la pe­tite fa­mille qui dé­sire se re­laxer en toute quié­tude ou pour le spor­tif dont la prio­ri­té est de pro­fi­ter des nom­breuses ac­ti­vi­tés hi­ver­nales qu’offre la belle ré­gion de Char­le­voix et ce, à prix po­pu­laire?

Si les ra­fraî­chis­se­ments faits dans les 28 chambres (rem­pla­ce­ment des ta­pis usés par des plan­chers flot­tants, ajout d’écran de té­lé­vi­sion plat et l’in­ter­net haute vi­tesse dis­po­nible gra­tui­te­ment) ne donnent pas le goût d’y pas­ser ses jour­nées, le lit y est confor­table. Et puis, les ser­vices of­ferts (pis­cine in­té­rieure de bonne di­men­sion, salle de jeux bien gar­nie et sa­lon avec foyer cen­tral) sont bien ap­pré­ciés de tous.

Reste que la plus belle sur­prise de la Pi­gno­ronde se trouve dans les as­siettes concoc­tées avec amour et sim­pli­ci­té par le chef Da­niel. Ses me­nus simples font une belle place aux pro­duits ré­gio­naux ha­bi­le­ment ap­prê­tés et gé­né­reu­se­ment ser­vis. Ils nous in­citent à suivre la Route des Sa­veurs de Char­le­voix qui, jus­te­ment, in­vite à vi­si­ter ces mêmes pro­duc­teurs.

Ne reste plus qu’à choi­sir sa table de­vant les fe­nêtres de l’une des trois salles à man­ger pour ad­mi­rer le fleuve Saint-laurent qui, à cet en­droit, se donne des airs de mer, tel­le­ment il est large. Oui, c’est vrai que la Pi­gno­ronde jouit de l’une des belles vues de Char­le­voix! Au­berge la Pi­gno­ronde, 750, boul. Mon­sei­gneur de La­val, Baie-saint-paul, tel : 1 888 554-6004 ou www.la­pi­gno­ronde.ca et www.nor­plex.ca

PHO­TO COL­LA­BO­RA­TION SPÉ­CIALE | LISE GI­GUÈRE

La Pi­gno­ronde offre l’une des plus belles vues de Char­le­voix.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.