MU­SIQUE POUR TOUS

Le Journal de Quebec - Weekend - - ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE QUÉBEC - De­nise Mar­tel DE­NISE.MAR­TEL@JOURNALDEQUEBEC.COM

Re­con­nu à 36 ans comme l’un des chefs les plus pro­met­teurs de la gé­né­ra­tion mon­tante,

Fa­bien Ga­bel, nou­veau di­rec­teur mu­si­cal de l’or­chestre sym­pho­nique de Qué­bec, en­tend al­ler da­van­tage vers les gens, vers les jeunes et

même vers les... spor­tifs!

« Je ne connais pas du tout le hockey, mais je sais que chez vous, c’est pra­ti­que­ment une re­li­gion. Ça fait par­tie des choses que j’ai hâte de dé­cou­vrir. Et pour­quoi pas faire des pro­jets avec des spor­tifs? Ça peut être in­té­res­sant de créer des évé­ne­ments avec des spor­tifs, jus­te­ment pour va­rier les pu­blics. La dé­mo­cra­ti­sa­tion de la mu­sique, j’y pense », confie le jeune chef, joint à Pa­ris entre deux concerts.

« De toutes fa­çons, c’est une né­ces­si­té pour la mu­sique clas­sique d’al­ler cher­cher des pu­blics dif­fé­rents. Ça fait par­tie des chal­lenges d’au­jourd’hui, pour notre gé­né­ra­tion, d’al­ler conqué­rir le pu­blic de de­main. L’idée n’est pas tel­le­ment de ra­jeu­nir l’as­sis­tance, mais de pré­pa­rer le pu­blic de de­main. C’est un tra­vail de longue ha­leine », sou­tient Fa­bien Ga­bel, dont la no­mi­na­tion a été an­non­cée au dé­but du mois der­nier. S’il a bien sûr en­ten­du par­ler de La Grande Vi­rée, le concert de Noël de L’OSQ pré­sen­té au pa­villon de la Jeu­nesse et ani­mé par Gre­go­ry Charles, il sou­tient avoir l’in­ten­tion de pour­suivre dans cette veine. « C’est bien pour l’or­chestre de se di­ver­si­fier. In­dis­cu­ta­ble­ment, c’est bien pour le pu­blic, et pour les mu­si­ciens aus­si, de ren­con­trer des mu­si­ciens qui viennent d’autres es­thé­tiques. On va dé­mon­trer que des mu­si­ciens clas­siques peuvent jouer toutes sortes de mu­siques. »

VA­RIER LES PLAI­SIRS

« À ce cha­pitre, j’ai d’ailleurs une ex­pé­rience per­son­nelle très élo­quente. Quand j’étais as­sis­tant-chef au Lon­don Sym­pho­ny Or­ches­tra, qui est l’or­chestre qui en­re­gistre le plus au monde, le ma­tin, les mu­si­ciens ré­pé­tait; l’après­mi­di, ils pou­vaient par­ti­ci­per à une séance d’en­re­gis­tre­ment avec un chan- teur pop et, le soir, par­ti­ci­per à une séance d’en­re­gis­tre­ment pour un jeu vi­déo. »

« C’est bon pour les mu­si­ciens de ne pas res­ter que dans la mu­sique clas­sique. Évi­dem­ment, notre mé­tier et notre mis­sion pre­mière, c’est l’or­chestre sym­pho­nique, mais, de temps en temps, c’est bien de va­rier les plai­sirs, d’ac­cueillir des ar­tistes qui ne viennent pas du clas­sique. C’est bien de s’en­ri­chir des ex­pé­riences d’au­trui. Par­fois, leur ma­nière de tra­vailler est dif­fé­rente, mais je ne suis pas pour l’éli­tisme ou le sec­ta­risme. Il y a des bonnes et mau­vaises mu­siques dans tous les do­maines », in­siste-t-il.

MARIE-NI­COLE LE­MIEUX

For­mé comme trom­pet­tiste avant de se per­fec­tion­ner en di­rec­tion d’or­chestre, Fa­bien Ga­bel a rem­por­té en 2004 le concours de di­rec­tion Do­na­tel­la Flick à Londres, ce qui lui a per­mis de di­ri­ger à maintes oc­ca­sions le Lon­don Sym­pho­ny Or­ches­tra avant d’en de­ve­nir le chef as­sis­tant. Par­mi les nom­breux or­chestres qu’il di­rige ré­gu­liè­re­ment, men­tion­nons l’or­chestre na­tio­nal de France, avec le­quel il a d’ailleurs en­re­gis­tré Ne me re­fuse pas avec la mez­zo-so­pra­no jean­noise Ma­rieNi­cole Le­mieux en juillet 2010, CD cou­ron­né du Grand Prix in­ter­na­tio­nal du disque et du DVD de l’aca­dé­mie Charles Cros. Il y a fort à pa­rier que la Qué­bé­coise fe­ra par­tie des so­listes que Fa­bien Ga­bel pren­dra plai­sir à in­vi­ter à au moins une oc­ca­sion. « Je ne peux pas dé­voi­ler de noms, je ne vou­drais pas me faire dis­pu­ter en par­tant... », ré­pond-il avec bonne hu­meur. Au cha­pitre de la pro­gram­ma­tion, Fa­bien Ga­bel sou­tient que ça ira du clas­sique au XXE siècle. Sur les quatre ans de son contrat, il en­tend in­vi­ter de jeunes so­listes eu­ro­péens −An­glais, Fran­çais, Al­le­mands − et des Ca­na­diens, bien sûr!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.