LA SOIF DE LA MU­SIQUE

Le Journal de Quebec - Weekend - - FULL CULTURE - Do­mi­nique For­tier Agence QMI

L’ex-aca­dé­mi­cien de Sainte-an­nedes-monts Ka­ven Ha­ché a tou­jours soif de mu­sique et sa flamme est en train de re­naître. Il re­com­mence tran­quille­ment les ré­pé­ti­tions avec ses col­lègues Ma­thieu Ross et Alex Pel­le­tier en vue de pré­sen­ter un nou­vel al­bum au pu­blic d’ici la fin de 2012.

À quand re­monte ta pas­sion pour la mu­sique?

Ça vient de mon grand-père et des soi­rées du temps des Fêtes. C’est sur­tout dans ce contexte-là que ma pas­sion pour la mu­sique est née.

Se­lon­toi, qu’est-ce quia sé­duit les juges et le pu­blic lors de ton pas­sage à star aca­dé­mie?

Le choix de mes chan­sons et mon in­ten­si­té. Peut-être aus­si que mon hy­per­sen­si­bi­li­té a pen­ché dans la ba­lance.

Que­re­tiens-tude ton pas­sage àl’ aca­dé­mie?

Les mul­tiples ren­contres et les beaux par­tages mu­si­caux entre nous.

Crois-tu qu’ilest pos­sible de­vivre de sa mu­sique en 2012 sans fa­bri­quer des chan­sonsà po­ten­tiel com­mer­cial?

Oui, évi­de­ment, à pe­tite ou à grande échelle puisque, de plus en plus, il y a des oreilles at­ten­tives à tous les genres mu­si­caux.

Quels sont tes pro­jets pour l’an­née 2012?

Re­com­men­cer à faire de la mu­sique en axant plus sur le vo­let com­po­si­tion. Évi­dem­ment, il ne faut pas mettre de cô­té le plai­sir qu’on y trouve à le faire.

Parle-nous de ton pre­mier al­bum, Les idées plongent, que tu as lan­céen 2008?

C’est un al­bum dont je suis très fier et qui m’a ser­vi de thé­ra­pie puisque cet al­bum contient 10 ans d’écri­ture. Il m’a aus­si mon­tré la voie et la cou­leur mu­si­cale à sui- vre pour un deuxième qui vien­dra éven­tuel­le­ment.

Hors scène, quel gen­rede garses- tu?

Un gars cu­rieux, ou­vert à tout et très proche de ses sen­ti­ments. Je suis in­tense et amou­reux de plein de trucs… peut-être trop, des fois. Mes prio­ri­tés se­ront tou­jours les gens que j’aime, soit ma fa­mille, mes amis, ma blonde et même mon chien. Rien n’est plus im­por­tant que les gens qui res­pirent et gra­vitent au­tour de moi.

On­net’a pas vu­beau­coup­surs­cè­ne­pen­dant les­deux­der­niè­re­san­nées. Où­te­ca­chais-tu?

En­core une fois, j’étais plu­tôt en mode créa­tion, mais dans un autre vo­let... J’ai échan­gé la gui­tare pour un mar­teau pour un temps et ça m’a bien ser­vi. Main­te­nant, je joue de la gui­tare comme ja­mais même si j’ai tem­po­rai­re­ment mis la scène de cô­té. J’ai aus­si mon­té de pe­tits pro­jets avec d’autres ta­lents lo­caux, où je me suis mis en ar­rière-scène pour avoir du fun sans être sous les pro­jec­teurs. C’est très va­lo­ri­sant de faire ça aus­si.

Es-tu­plu­sun­gars­des­cè­neou­des­tu­dio?

Un gars de scène, c’est sûr, mais je suis éga­le­ment un créa­teur dans l’âme. Je crois alors que le stu­dio ne me va pas si mal que ça. Bref, je suis un gars de mu­sique, tout sim­ple­ment.

Tu­sembles bie­nen­ra­ci­né­dans­ta­gas­pé­sie na­tale. Qu’est-ce­qui­te­fai­tap­pré­cier­ce­coin de­pays?

C’est simple; tout ce que l’on a de beau et qu’on ne trouve pas ailleurs. Je ne vais pas tout énu­mé­rer, car tous les lec­teurs savent de quoi je parle, j’en suis cer­tain.

Ou­tre­le­folk­que­tu­nou­sas­fait­dé­cou­vrir dans­ton­pre­mie­ral­bum, quels­sty­lesde mu­si­que­ka­ven­ha­chéaime-t-il écou­te­ret jouer?

Ouf! J’aime tout, du me­tal au blues. J’aime aus­si le blue­grass. Il y a du bon dans tout, que ce soit la mu­sique cel­tique, le clas­sique, le pop ou le coun­try.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.