Sur les traces de Leo­nard Co­hen

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Ra­phaël Gen­dron-mar­tin RA­PHAEL.GEN­DRON-MAR­TIN@JOUR­NALMTL.COM

MON­TRÉAL | L’un des ar­tistes mon­tréa­lais les plus lé­gen­daires et connus à tra­vers le monde, Leo­nard Co­hen est de re­tour avec un pre­mier al­bum en huit ans, Old Ideas. À quoi res­semble le Mon­tréal de Co­hen? Le Jour­nal est par­ti à la re­cherche des en­droits as­so­ciés au chan­teur, de son en­fance à au­jourd’hui.

En re­fai­sant le par­cours de Leo­nard Co­hen, on constate que trois quar­tiers de la mé­tro­pole semblent avoir prin­ci­pa­le­ment in­fluen­cé sa vie.

Il y a d’abord West­mount, où Co­hen a vu le jour, au sein d’une fa­mille juive de classe moyenne, le 21 sep­tembre 1934. La mai­son d’en­fance de l’ar­tiste est tou­jours bien en place, rue Bel­mont. À quelques mi­nutes de là se trouve la sy­na­gogue où Co­hen a fê­té sa bar-mits­va.

Au West­mount High School, on nous a per­mis de je­ter un oeil sur l’al­bum de fi­nis­sants de 1951, an­née où Co­hen a ob­te­nu son di­plôme. Comme passe-temps, on peut y lire que le jeune Leo­nard Nor­man Co­hen ai­mait chan­ter des chan­sons entre les classes. Pré­sident du conseil étu­diant, il fai­sait par­tie du club des arts de l’école et il était aus­si... cheer­lea­der.

Le Vieux-mon­tréal se re­trouve éga­le­ment as­so­cié à l’oeuvre de Co­hen, no­tam­ment grâce à la cé­lèbre chan­son Suzan

ne, qui fait ré­fé­rence à Su­zanne Var­dal, femme du sculp­teur Ar­mand Vaillan­court. Dans la pièce, le chan­teur parle du fleuve, d’une pe­tite cha­pelle près du port et qui fait face au so­leil le­vant.

SUR LE PLA­TEAU

Au­jourd’hui, Leo­nard Co­hen re­vient en­core à l’oc­ca­sion à Mon­tréal, même s’il passe la ma­jeure par­tie de son temps à Los An­geles. Il pos­sède tou­jours une mai­son sur le Pla­teau Mont-royal, ache­tée dans les an­nées 1970. « Mes en­fants et mes pe­tits-en­fants viennent ici à l’oc­ca­sion, a-til dit dans une ré­cente en­tre­vue. J’ai une bonne ma­chine à la­ver que les gens du quar­tier viennent en­core uti­li­ser ! »

« Leo­nard Co­hen est l’une des per­son­na­li­tés de Mon­tréal qui s’est le plus illus­trée sur la scène in­ter­na­tio­nale, dit An­dré Mé­nard, co­fon­da­teur du Fes­ti­val de Jazz. Il s’est tou­jours dit ha­bi­té par Mon­tréal. Il a un lien or­ga­nique avec la ville, ce qui fait qu’il est tou­jours heu­reux quand il y re­vient. »

Et que fait-il quand il re­vient en ville ? Le chan­teur aime al­ler au ca­fé Ba­gel etc. ou man­ger un

smo­ked meat au fa­meux Sch­wartz’s, tous deux si­tués à quelques pas de chez lui. Comme quoi, mal­gré son sta­tut de lé­gende, Leo­nard Co­hen de­meure une per­sonne bien simple.

L’al­bum Old Ideas pa­raî­tra ce mar­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.