AT­TENTES ÉLE­VÉES

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Le réa­li­sa­teur Ro­dri­go Gar­cia s’y connaît, en ma­tière d’at­tentes éle­vées. Le fils du cé­lèbre au­teur Ga­briel Gar­cia Mar­quez a su se for­ger une iden­ti­té ar­tis­tique per­son­nelle en créant des films mé­di­ta­tifs, dont les su­jets prin­ci­paux sont sou­vent fé­mi­nins. Mais lorsque l’ac­trice Glenn Close l’a ap­pro­ché pour l’adap­ta­tion ci­né­ma­to­gra­phique de son rôle fé­tiche dans la pièce Albert Nobbs, il a tout de même hé­si­té, ne se­rait-ce qu’un ins­tant, avant d’ac­cep­ter. « J’étais ner­veux, dit le réa­li­sa­teur. Je connais­sais sa pas­sion pour le rôle… Je vou­lais donc être cer­tain de pou­voir m’iden­ti­fier à l’oeuvre et heu­reu­se­ment, c’était vrai­ment le cas. »

Albert Nobbs consti­tue la pre­mière in­cur­sion de Gar­cia dans l’uni­vers des drames d’époque, mais il croit en l’uni­ver­sa­li­té de la pré­misse du film, à sa­voir l’his­toire d’une per­sonne qui se fait pas­ser pour ce qu’elle n’est pas. « J’ai beau­coup ai­mé la fa­çon dont l’his­toire aborde ce dé­sir com­mun d’ob­te­nir ce que l’on dé­sire le plus pour soi, dit-il. Albert veut une vie meilleure, mais elle se sent prise au piège… Les gens peuvent s’iden­ti­fier à cet état de choses. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.