PHI­LIPPE FA­LAR­DEAU

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

∫ Né à Hull en 1968. ∫ Études en science po­li­tique et re­la­tions in­ter­na

tio­nales à l’uni­ver­si­té d’ot­ta­wa. ∫ Par­ti­cipe à l’édi­tion 1992-1993 de la Course des­ti

na­tion monde, dont il sort grand ga­gnant. ∫ Il en­tame sa car­rière de ci­néaste en 1997 avec le moyen-mé­trage Pâ­té chi­nois, film sa­ti­rique sur l’im­mi­gra­tion asia­tique au Ca­na­da. ∫ Son pre­mier long-mé­trage, La moi­tié gauche du frigo, prend l’af­fiche en 2000 après avoir brillé dans quelques fes­ti­vals, dont ce­lui de To­ron­to, où il a rem­por­té le prix du meilleur pre­mier long-mé­trage ca­na­dien. Il rem­porte aus­si le prix Gé­nie Claude Jutra pour le meilleur pre­mier film. ∫ Entre son pre­mier et son se­cond long-mé­trage, Fa­lar­deau s’est consa­cré à la réa­li­sa­tion de la sé­rie do­cu­men­taire té­lé Bou­le­vard Saint-laurent. ∫ Son se­cond long-mé­trage, Con­go­ra­ma, est pré­sen­té en pre­mière mon­diale à la Quin­zaine des réa­li­sa­teurs de Cannes, en 2006. Le film se pro­mè­ne­ra dans de nom­breux fes­ti­vals (To­ron­to, Na­mur, Pu­san) avant d’être cou­ron­né de cinq prix à la Soi­rée des Jutra (dont meilleur film et meilleur réa­li­sa­teur). ∫ Son troi­sième long-mé­trage, C’est pas moi, je le jure !, pré­sen­té en pre­mière en 2008 au Fes­ti­val de To­ron­to, lui per­met éga­le­ment de rem­por­ter plu­sieurs prix à l’in­ter­na­tio­nal, no­tam­ment au pres­ti­gieux Fes­ti­val de Ber­lin. ∫ Pro­je­té en pre­mière mon­diale au Fes­ti­val de Lo­car­no en août 2011, le qua­trième long-mé­trage de Phi­lippe Fa­lar­deau, Mon­sieur Laz­har, mul­ti­plie les hon­neurs de­puis. Lau­réat de plu­sieurs prix du pu­blic (dont ceux de Lo­car­no et de Na­mur) et du prix du meilleur film ca­na­dien à To­ron­to, le film vient d’ob­te­nir une no­mi­na­tion pour l’os­car du meilleur film en langue étran­gère.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.