UN DIVERTISSEMENT « POP­CORN »

∫ Le temps d’un vol ∂∂∂

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hontebeyrie Agence QMI

Évi­tez les grands for­mats de bois­sons si vous al­lez voir le film Le temps d’un vol, car vous n’au­rez au­cune en­vie de sor­tir de la salle pen­dant la pro­jec­tion.

L’homme qu’on voit sur la cor­niche d’un édi­fice new-yor­kais, c’est Nick Cassidy (Sam Wor­thing­ton), un flic qui vient de prendre 25 ans de taule pour avoir vo­lé un dia­mant. À l’en­ter­re­ment de son père, il se bat avec son frère (Ja­mie Bell), qui ne croit pas à son in­no­cence, et, pro­fi­tant de la mê­lée, il s’évade.

On le re­trouve dans un hô­tel chic où il se pré­pare à com­mettre l’ir­ré­pa­rable : mon­ter sur le bord de la fe-

Film d’as­ger Leth. Avec Sam Wor­thing­ton, Ja­mie Bell, Ed Har­ris et Eli­za­beth Banks. À l’af­fiche.

nêtre et sau­ter dans le vide.

Sur­prise ! Ce n’est pas son in­ten­tion. Ai­dé de son frère et de la pe­tite amie de ce der­nier, il ne sou­haite qu’une chose: prou­ver son in­no­cence et dé­mon­trer que le vol a été or­ches­tré à la de­mande de l’homme d’af­faires Da­vid En­glan­der (Ed Har­ris). Pour ce faire, il compte aus­si sur les ca­pa­ci­tés de dé­duc­tion de la po­li­cière Ly­dia Mer­cer (Eli­za­beth Banks).

ON NE S’EN­NUIE PAS

Le scé­na­rio n’est là que pour sou­te­nir le sus­pense. Peu de sur­prises, on sait que le long mé­trage fi­ni­ra bien pour tout le monde, sauf le mé­chant. Dans ces condi­tions, pour­quoi ai­mer Le temps d’un vol ? Parce que c’est bien fait, c’est même drôle et l’ac­tion est me­née tam­bour bat­tant.

Ne cher­chez pas, non plus, de réa­lisme. Mais on n’en a cure. Avec la mu­sique, le rythme tré­pi­dant et la ma­nière dont les ac­tions de Nick et celles de son frère sont mises en pa­ral­lèle, on ne s’en­nuie pas une mi­nute.

On trou­ve­ra peut-être l’in­trigue se­con­daire du par­te­naire de Nick – soup­çon­né d’être vé­reux – un peu ti­rée par les che­veux, mais ce n’est pas grave : on va voir Le temps d’un vol pour se dé­tendre.

On sa­lue au pas­sage l’ab­sence de mo­rale cul-cul, sou­vent pré­sente à Hol­ly­wood.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.