APRÈS LA PLUIE, LE BEAU TEMPS

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Yves Leclerc Le Jour­nal de Qué­bec

Maxime Cadieux vit des mo­ments dif­fi­ciles dans Toute la vé­ri­té. Le dé­cès de Ge­ne­viève, avec qui il avait rom­pu les liens, l’af­fecte énor­mé­ment.

Le jeune pro­cu­reur, per­son­ni­fié par Émile Proulx-clou­tier, souffre beau­coup dans les pre­miers épi­sodes de la sai­son 3 de Toute

la vé­ri­té.

« Il a de la dif­fi­cul­té à sur­vivre à cette dis­pa­ri­tion. Sa culpa­bi­li­té est im­mense. Ge­ne­viève (Ca­the­rine Bérubé) se­rait peu­têtre en­core vi­vante s’il avait agi dif­fé­rem­ment », a lan­cé Ber­nard Dan­se­reau, coau­teur avec Anne Pié­rard et quelques col­la­bo­ra­teurs, lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique.

Sans dé­voi­ler les « punchs » de la sé­rie, l’au­teur pré­cise que Maxime vi­vra de nou­veaux dé­fis et qu’il connaî­tra des jours meilleurs.

VI­RAGE RA­DI­CAL

Émile Proulx-clou­tier est par­ti­cu­liè­re­ment heu­reux de voir son per­son­nage quit­ter les zones sombres et dif­fi­ciles.

« Max est un in­di­vi­du doux, com­pré­hen­sif, conci­liant et trop gen­til. Il vi­vra un vi­rage ra­di­cal au fil de cette troi­sième sai­son. L’élas­tique a été éti­ré au maxi­mum dans une di­rec­tion et ça fait du bien d’al­ler dans l’autre sens. J’avais hâte que ça ar­rive », a-t-il men­tion­né, lors d’un en­tre­tien.

Le jeune co­mé­dien a ac­cen­tué les zones émo­tives pré­sentes chez lui afin de jouer les mo­ments de tris­tesse et le ver­tige as­so­ciés au dé­cès de Ge­ne­viève.

« Il faut, comme sur un sys­tème de son, mettre un peu plus de basse ou un peu plus de treble. Ça prend aus­si des bons textes et des par­te­naires de jeu qui ex­cellent pour que ce­la puisse fonc­tion­ner », a-t-il pré­ci­sé.

DES ÉTIN­CELLES POUR MARC

Marc Ha­me­lin (De­nis Bou­chard) sau­ra de son cô­té s’il ob­tien­dra un poste de juge, où il est en com­pé­ti­tion avec Simon Auclair (Stéphane Ga­gnon).

« L’ar­ri­vée de son an­cienne blonde dans le dé­cor, qui joue un per­son­nage de pro­cu­reur, pro­vo­que­ra cer­taines étin­celles à l’ap­proche de son ma­riage », a-t-il ra­con­té.

Do­mi­nique La­vergne (Maude Guérin) vi­vra un dé­but de ma­ter­ni­té dif­fi­cile après l’ac­cou­che­ment de sa conjointe. « Ce n’est pas quelque chose d’in­né chez elle et ça ne se­ra pas fa­cile », a fait re­mar­quer Ber­nard Dan­se­reau.

Le couple Bri­gitte Des­biens (Hé­lène Florent) et Sa­muel Sa­ba­tier (Pa­trice Ro­bi­taille) vi­vra, lui, un peu de bon­heur, après les mo­ments dif­fi­ciles de la deuxième sai­son.

« Ils tripent avec leur bé­bé. Il manque une pièce dans leur ré­si­dence pour le bé­bé et la pré­sence de Ju­lius (Jacques Go­din) de­vien­dra pro­blé­ma­tique », a ex­pli­qué le coau­teur de la sé­rie.

PLAI­SIRS

Un autre « couple », ce­lui de Syl­vain Ré­gim­bald (Éric Bru­neau) et Vé­ro­nique Cô­té (Ju­lie Le Bre­ton), ac­cep­te­ra sa si­tua­tion d’union uni­que­ment pour les plai­sirs char­nels.

« Ils vont dé­cou­vrir de grands avan­tages à cette si­tua­tion. Vé­ro se fe­ra “crui­ser” de son cô­té par des gens qui ne font pas son af­faire. Syl­vain, lui, se re­trou­ve­ra sur le banc des pu­ni­tions en rai­son de sa tran­sac­tion de drogue. Il de­vra s’oc­cu­per de tâches loin d’être évi­dentes et il de­vra ra­mer fort pour re­de­ve­nir un vrai pro­cu­reur », a-t-il men­tion­né.

Toute la vé­ri­té est dif­fu­sée le lun­di à 21 h, à

TVA

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.