Dans la tête de l’in­ti­mi­da­teur

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES LIVRES -

Ca­ro­lanne a tout pour elle : des notes par­faites, des amies par­faites et un chum par­fait ! Par contre, quand elle a l’im­pres­sion qu’une autre fille joue dans ses plates-bandes, Ca­ro­lanne perd les pé­dales et fait tout pour gâ­cher sa vie. Son co­pain, de son cô­té, a un com­por­te­ment de plus en plus agres­sif… Mais qu’ar­rive-t-il à la vie par­faite de la jeune fille ?

De­puis quelques mois, l’in­ti­mi­da­tion chez les jeunes fait mal­heu­reu­se­ment les man­chettes… Mais voi­là que l’au­teure, Marie Gray, a trou­vé une nou­velle fa­çon d’abor­der ce su­jet très dif­fi­cile dans sa sé­rie de ro­mans per­cu­tants, trou­blants, mais ô com­bien réa­listes –

Ose­ras-tu ? – qui s’adresse aux jeunes de 14 à 18 ans. Cette fois, c’est de l’in­té­rieur même de la tête et du coeur, de l’in­ti­mi­da­teur, ou plu­tôt des in­ti­mi­da­teurs dans ce cas, qu’on voit et vit ce qu’est l’in­ti­mi­da­tion et tout le mal qu’elle peut faire.

Je t’aver­tis tout de suite, la lec­ture de ce bou­quin n’est pas fa­cile : cer­tains gestes que posent les per­son­nages prin­ci­paux sont car­ré­ment frus­trants, mais tris­te­ment vrais… Ce­pen­dant, mal­gré qu’à cer­tains mo­ments on ait en­vie de je­ter le livre au bout de nos bras, en ra­geant de voir à quel point les per­son­nages peuvent être mé­chants, l’in­trigue est tel­le­ment fas­ci­nante qu’il est im­pos­sible d’en ces­ser la lec­ture.

Les deux points forts que j’ai re- le­vés lors de ma lec­ture sont la fa­çon brillante qu’a l’au­teure de par­ler de ce su­jet sous un angle nou­veau, qui nous per­met de réa­li­ser bien des choses, mais aus­si le per­son­nage de Ca­ro­lanne, qui est tout sim­ple­ment très bien construit. Il est rare de voir un per­son­nage qui évo­lue au­tant dans un seul et même ro­man, et ses sen­ti­ments sont tel­le­ment bien dé­crits qu’on a l’im­pres­sion de se re­trou­ver dans sa tête et de vivre chaque mo­ment de honte, chaque hé­si­ta­tion, chaque re­gret et frus­tra­tion avec elle.

Je dois avouer, par contre, que quelques-unes des di­rec­tions que prend l’in­trigue sont par­ti­cu­liè­re­ment pré­vi­sibles et que la fin com­porte quelques lon­gueurs…

Ce ro­man est là pour ou­vrir les yeux de tout le monde et ai­der à mieux com­prendre une réa­li­té qui fait rage dans toutes les écoles du monde… Cette his­toire est tel­le­ment percutante, réa­liste et im­por­tante qu’elle tou­che­ra beau­coup de monde. En plus, elle est di­ver­tis­sante comme tout, alors que de­man­der de plus ?

LE MI­ROIR DE CA­RO­LANNE

MARIE GRAY Guy Saint-jean Édi­teur 331 pages,

pour les jeunes de 14 à 18 ans

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.