LA SUÈDE VUE PAR SES HA­BI­TANTS

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME - Roch Cour­cy Agence QMI

MON­TRÉAL | Le compte Twit­ter of­fi­ciel de la Suède est en­tiè­re­ment gé­ré par des ci­toyens qui pro­viennent de tout le pays. Il s’agit d’une ini­tia­tive tou­ris­tique qui connaît un grand suc­cès et qui pique la cu­rio­si­té de plu­sieurs mé­dias à tra­vers le monde.

De­puis le 10 dé­cembre 2011, le compte Twit­ter du pays (@swe­den) est en­tiè­re­ment contrô­lé par des Sué­dois sé­lec­tion­nés par l’or­ga­nisme de tou­risme, Vi­sit Swe­den. À ce jour, un édi­to­ria­liste, un pas­teur, un jeune d’une ban­lieue ou même un éle­veur de mou­tons ont gé­ré le compte Twit­ter @swe­den, chaque se­maine, à tour de rôle.

Le compte Twit­ter se­rait pas­sé de 8000 abon­nés à 20 000 abon­nés as­sez ra­pi­de­ment grâce à l’ef­fer­ves­cence des mé­dias in­ter­na­tio­naux, se­lon la di­rec­trice mar­ke­ting de Vi­sit Swe­den, Ma­ria Ziv. Le compte Twit­ter comp­tait plus de 25 000 abon­nés au dé­but de la se­maine.

AT­TI­RER L’AT­TEN­TION

« Le but de la ma­noeuvre était d'at­ti­rer l'at­ten­tion en osant des choses nou­velles et c'est ce qui s'est pro­duit. Les mé­dias étran­gers ont ap­plau­di le de­gré avan­cé de dé­mo­cra­tie de la Suède et re­le­vé qu'un tel pro­jet au­rait été im­pos­sible dans un grand nombre d'autres pays », a af­fir­mé Mme Ziv au Cour­rier in­ter­na­tio­nal.

Afin d’évi­ter les dé­bor­de­ments, Vi­sit Swe­den a mis en place un sys­tème de vé­ri­fi­ca­tion et d’in­ter­ven­tion. Un mi­cro­billet (tweet) peut être sup­pri­mé et en der­nier re­cours, l’uti­li­sa­teur peut se voir in­ter­dire l’ac­cès au compte of­fi­ciel. Pour l’ins­tant, a fait sa­voir l’en­tre­prise, il n y a pas eu de dé­bor­de­ment.

Vi­sit Swe­den ne veut sur­tout pas bri­mer la li­ber­té de pa­role de ses res­pon­sables, mais a pré­ci­sé que les propos ra­cistes et les at­taques per­son­nelles ne sont pas ac­cep­tés. Les uti­li­sa­teurs ne peuvent pas, non plus, faire du placement de pro­duit et lors­qu’ils veulent ex­pri­mer des opi­nions po­li­tiques, ils doivent ajou­ter le mot-clic #myow­no­pi­nion.

L’iden­ti­té des fu­turs res­pon­sables du compte Twit­ter est te­nue se­crète par l’or­ga­nisme de tou­risme, mais ce­lui-ci a dit avoir des re­pré­sen­tants de toutes les ré­gions du pays. On peut suivre le compte Twit­ter of­fi­ciel de la Suède au : twit­ter.com/swe­den

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.