UNE PU­BLI­CI­TÉ SÈME LA CONTRO­VERSE AUX PHI­LIP­PINES

Avec sa nou­velle cam­pagne de pu­bli­ci­té nom­mée « What’s your mix » ? ou « Quel est ton mé­lange », la marque phi­lip­pine Bayo a réus­si à se­mer as­sez de contro­verse pour de­ve­nir vi­rale mon­dia­le­ment. Il est ici ques­tion de mettre en­semble des mor­ceaux de vê­tem

Le Journal de Quebec - Weekend - - PLANÈTE WEB - Ca­mille Desrosiers ca­mille.desrosiers@que­be­cor­me­dia.com Bien­ve­nue sur ma pla­nète Web, chaque se­maine, je sur­fe­rai sur In­ter­net afin de com­prendre pour vous ce qui se dé­roule dans cet uni­vers qui prend de plus en plus de place dans toutes les sphères de n

En bref, la cam­pagne met de l’avant cinq man­ne­quins, toutes mé­tisses avec leur pour­cen­tage de sang phi­lip­pin et d’une autre na­tio­na­li­té. Par exemple, on re­trouve Ni­ki­ta, 60 % Afri­caine et 40 % Phi­lip­pine. Pour com­plé­ter le tout, un ma­ni­feste vient ap­puyer les images en ex­pli­quant la cam­pagne. Ré­sul­tat : un texte dif­fi­cile à suivre qui parle de mode avant d’in­vi­ter les femmes à être fières de leurs ra­cines phi­lip­pines. Ra­pi­de­ment, des in­ter­nautes se sont ques­tion­nés à son su­jet. Une des phrases en par­ti­cu­lier a mar­qué plu­sieurs per­sonnes : « le mé­lange de dif­fé­rentes na­tio­na­li­tés avec les Phi­lip­pines donne presque tou­jours une per­sonne belle et qui a de la classe ». Un élé­ment qui ajoute au dé­bat : la marque s’est dé­jà po­si­tion­née comme étant fiè­re­ment phi­lip­pine.

Les opi­nions sont mi­ti­gées. Plu­sieurs Phi­lip­pins ont ré­agi en de­man­dant pour­quoi une per­sonne phi­lip­pine à part en­tière ne pour­rait-elle pas être belle et qua­li­fiant la cam­pagne de ra­ciste. D’autres ont trou­vé plu­tôt drôle l’af­fi­chage de ces pour­cen­tages et de­mandent la ma­nière de pro­cé­der pour ar­ri­ver à « 40 % phi­lip­pine ». D’un autre cô­té, cer­tains dé­fendent la marque et af­firment que la cam­pagne n’est pas si cho­quante, alors que d’autres ont sim­ple­ment ex­pri­mé leur in­com­pré­hen­sion to­tale de­vant ce concept.

Per­son­nel­le­ment, la ques­tion que je me pose est : Bayo a-t-elle vo­lon­tai­re­ment créé une cam­pagne contro­ver­sée pour de­ve­nir vi­rale ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.