Il était un pe­tit na­vire

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Guy Four­nier Col­la­bo­ra­tion spé­ciale guy.four­nier@que­be­cor­me­dia.com

C’est sur le yacht Bri­tan­nia que Sa Ma­jes­té la reine Eli­za­beth et le prince Phi­lip ar­rivent à Qué­bec le ma­tin du 18 juin 1959 pour une vi­site de 45 jours. Ra­dio-Ca­na­da et la CBC ont ins­tal­lé des ca­mé­ras sur la ter­rasse Duf­fe­rin et une ca­mé­ra mu­nie d’une longue fo­cale dans la tour du Châ­teau Fron­te­nac. C’est de là que Judith Jas­min an­non­ce­ra l’ar­ri­vée du couple royal dès qu’elle aper­ce­vra le Bri­tan­nia à l’écran du mo­ni­teur à sa dis­po­si­tion. Si ma mé­moire est bonne, c’est Gé­rald Renaud ( La soi­rée du ho­ckey) qui réa­lise cette pre­mière émis­sion en di­rect de la vi­site royale. Il a de­man­dé à Judith d’être très at­ten­tive afin que l’émis­sion puisse com­men­cer dès qu’elle aper­ce­vra le ba­teau. Pour s’amu­ser et cer­taine qu’il ne pou­vait s’agir du Bri­tan­nia, dès qu’elle aper­çoit un na­vire au loin, Judith com­mence à chan­ter Il était un pe­tit na­vire. Mais c’était bien le Bri­tan­nia que la ca­mé­ra mon­trait et Judith était dé­jà en onde ! Judith Jas­min n’a ja­mais ou­blié ce faux pas !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.