L’au­then­ti­ci­té d’abord

Il aime le gla­mour, il se ma­quille, il est une star de re­nom­mée in­ter­na­tio­nale, mais il est sur­tout très au­then­tique. D’une gen­tillesse sur­pre­nante, Adam Lambert, fi­na­liste de la hui­tième sai­son d’ame­ri­can Idol, a ef­fec­tué un court sé­jour à Mon­tréal afin

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE -

C’est dans une ma­gni­fique suite de l’Hô­tel W, à Mon­tréal, que nous avons été conviés à ren­con­trer Adam Lambert, de pas­sage dans la mé­tro­pole pour deux jour­nées de pro­mo­tion.

Prêt à ac­cueillir les jour­na­listes et les ca­mé­ras, le chan­teur à qui l’on doit une foule de suc­cès comme If I Had You, For Your En

ter­tain­ment et, plus ré­cem­ment, Ne­ver Close Your Eyes et Bet­ter Than I Know My­self, man­geait tran­quille­ment un bol de cé­réales à notre ar­ri­vée dans la suite.

« Bon­jour, com­ment al­lez-vous ? nous a-t-il tout bon­ne­ment de­man­dé avant de prendre place à l’en­droit in­di­qué par notre pho­to­graphe. Mer­ci de vous être dé­pla­cés. »

C’est un Adam Lambert sou­riant et au re­gard sin­cère qui a dis­cu­té de la créa­tion de son deuxième al­bum Trespassing, pa­ru le 15 mai der­nier.

« J’ai com­men­cé à tra­vailler sur ce disque il y a un an et de­mi, a-t-il ra­con­té. Je suis vrai­ment heu­reux que l’al­bum soit fi­na­le­ment sor­ti et que les gens l’ap­pré­cient. Je ne sa­vais vrai­ment pas si les gens al­laient ap­pré­cier ou non. Je peux donc dire que je me sens très sou­la­gé. »

Puis­qu’il avait du temps pour créer ce deuxième disque, Adam a dé­ci­dé de s’im­pli­quer à titre de pro­duc­teur exé­cu­tif sur le pro­jet. Se­lon lui, c’est l’ex­pé­rience ac­quise sur la route et en stu­dio qui lui a per­mis d’être as­sez confiant pour por­ter ce titre.

« Au cours des der­nières an­nées, j’ai ap­pris à connaître mon pu­blic, j’ai aus­si dé­cou­vert ce que si­gni­fie être en tour­née, ce que ça re­pré­sente de mon­ter sur scène et de jouer les mêmes chan­sons soir après soir, a-t-il af­fir­mé. Ça m’a aus­si per­mis de sa­voir quel che­min je vou­lais em­prun­ter pour la suite. »

DEUX VO­LETS

Adam Lambert agit à titre de co­au­teur sur la plu­part des 15 mor­ceaux qui com­posent

Trespassing. Plu­sieurs ar­tistes de ta­lent, par­mi les­quels on compte Pha­rell Williams, Bru­no Mars, Dr Luke, Bon­nie McKee, Ben­ny Blan­co, Josh Abra­ham et Ol­lie G, l’ont ap­puyé dans ce pro­jet.

« L’un des grands dé­fis, lors de la créa­tion de cet al­bum, était de s’as­su­rer que les chan­sons de­meu­raient au­then­tiques, a-t-il ex­pli­qué. J’adore la mu­sique pop, l’idée qu’une chan­son puisse tour­ner à la ra­dio, mais je vou­lais quand même que chaque chan­son soit hon­nête et qu’elle vé­hi­cule un mes­sage. Je pense que j’y suis ar­ri­vé. »

Au mo­ment de dé­ter­mi­ner l’ordre des chan­sons, Adam a choi­si de di­vi­ser son al­bum en deux par­ties.

« Après six ou sept mois d’écri­ture, j’ai réa­li­sé que j’avais pra­ti­que­ment deux disques dif­fé­rents. Un qui était plus dance et fun­ky, et un autre qui était plus sombre, élec­tro et in­dus­triel. Au dé­part, je me suis donc in­quié­té. Je me suis de­man­dé si ces chan­sons al­laient pou­voir se cô­toyer sur un seul et même disque. »

C’est en les re­grou­pant se­lon leur style qu’Adam a réa­li­sé que les chan­sons for­maient un tout.

« Elles re­pré­sentent un pé­riple, elles ra­content une his­toire. Ce qu’elles disent, dans l’en­semble, c’est que j’ai en­vie d’être moi-même. J’es­saie d’être confiant, fon­ceur et fa­bu­leux, j’es­saie d’être la meilleure per­sonne que je puisse être, mais mal­gré tous ces ef­forts, ce n’est pas tou­jours fa­cile. Sous la mode, le gla­mour et mon as­su­rance, je ne suis pas tou­jours fort. J’ai mes in­quié­tudes et par­fois, mon coeur est bri­sé. Ça fait par­tie de qui je suis. »

EN CONCERT AVEC QUEEN

Au­cun concert lié à la sor­tie de

Trespassing n’est en­core pré­vu cette an­née. Ce­pen­dant, Adam Lambert au­ra la chance de mon­ter sur scène cet été puis­qu’il don­ne­ra cinq spec­tacles à titre de chan­teur in­vi­té pour le groupe Queen.

« C’est un hon­neur qu’ils aient pen­sé à moi pour ces concerts. Je crois que ce se­ra une ex­pé­rience des plus en­ri­chis­santes. Je pense que ce se­ra un beau ca­deau pour les fans de Queen, mais aus­si pour mes fans qui se pré­sen­te­ront aux concerts. » Ce­lui qui avait in­ter­pré­té Bo­he­mian Rhap­so­dy lors d’une au­di­tion pour Ame­ri­can Idol y voit là une belle ren­contre. « Du­rant la fi­nale d’Ame­ri­can Idol, nous avions chan­té en­semble We Are The

Cham­pions et, l’an der­nier, lors des MTV Eu­rope Mu­sic Awards, ils m’avaient de­man­dé de chan­ter avec eux. Comme tout s’était bien dé­rou­lé, nous avons cru que ce se­rait plai­sant de re­faire la chose. C’est ce que nous avons fait. » Adam Lambert se pro­dui­ra avec Queen en Rus­sie, en Po­logne et en An­gle­terre, au cours du mois de juillet.

Trespassing.

ADAM LAMBERT Adam Lambert a ef­fec­tué un court sé­jour à Mon­tréal afin de faire la pro­mo­tion de son nou­vel al­bum

Va­nes­sa Gui­mond VA­NES­SA.GUI­MOND@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.