Préparer ses vacances à MYRTLE BEACH

Avec près de 100 ki­lo­mètres de plage, la ré­gion de Myrtle Beach, en Ca­ro­line du Sud, est un pa­ra­dis fes­tif pour les ama­teurs de bord de mer.

Le Journal de Quebec - Weekend - - VACANCES - Louise Bourbonnais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Outre son ma­gni­fique lit­to­ral at­lan­tique, ce sont ses bou­tiques, ses parcs d’at­trac­tions, ses sports nau­tiques et ses ter­rains de golf qui en font une des­ti­na­tion pri­sée des tou­ristes de­puis des dé­cen­nies.

CE QU’IL FAUT SA­VOIR

De nom­breux tou­ristes qui fa­vo­ri­saient au­tre­fois la Flo­ride pour leurs sé­jours, longs ou courts, optent au­jourd’hui pour Myrtle Beach.

La ville cô­tière a ga­gné en po­pu­la­ri­té ces der­nières an­nées, en grande par­tie en rai­son des ta­rifs avan­ta­geux pro­po­sés.

La des­ti­na­tion, connue aus­si sous le nom de « Grand Strand », qui s’étend jus­qu’à North Myrtle Beach, offre une gamme de com­plexes tou­ris­tiques ré­pon­dant tant aux be­soins des fa­milles et des re­trai­tés que des couples ou des cé­li­ba­taires.

POUR QUELS TYPES DE VOYA­GEURS ET POUR­QUOI S’Y RENDRE?

On s’y rend prin­ci­pa­le­ment pour les plages et les plai­sirs qui y sont as­so­ciés. Son cli­mat est agréable avec une tem­pé­ra­ture moyenne an­nuelle de 23 °C le jour.

Beau­coup de re­trai­tés ont l’ha­bi­tude d’y al­ler ré­gu­liè­re­ment pour son as­pect pai­sible. Pa­ra­doxa­le­ment, on peut aus­si se rendre à Myrtle Beach pour faire la fête et pro­fi­ter de la vie noc­turne ani­mée. Les tou­ristes ap­pré- cient sa pro­me­nade de deux ki­lo­mètres le long du lit­to­ral, où des concerts et des fes­ti­vals ont lieu du­rant la sai­son es­ti­vale. Comme on y trouve des hô­tels pour tous les bud­gets, la des­ti­na­tion s’adresse à la plu­part des voya­geurs.

POUR LE GOLF

Myrtle Beach est éga­le­ment une des­ti­na­tion toute dé­si­gnée pour les ama­teurs de golf. Des cen­taines de mil­liers de gol­feurs s’y rendent d’ailleurs chaque an­née.

La ré­gion compte près de 120 ter­rains, ce qui la place en tête de clas­se­ment par­mi toutes les autres ré­gions amé­ri­caines. Cer­tains ter­rains sont ré­pu­tés in­ter­na­tio­na­le­ment et 10 ont été pro­cla­més par le ma­ga­zine Golf Di­gest par­mi les plus pres­ti­gieux des ÉtatsU­nis. Étant si­tué le long de la côte, le Grande Dunes Golf Club est par­mi les plus pri­sés.

MYRTLE BEACH STATE PARK

Ce parc na­tio­nal plai­ra aux ama­teurs de ran­don­nées pé­destres. On y trouve une plage sau­vage pré­ser­vée longue de 1,6 km. On peut y al­ler pour un pique-nique et même pour cam­per.

UNE PA­NO­PLIE D’AC­TI­VI­TÉS

Outre la plage et le golf, Myrtle Beach offre des sites his­to­riques in­té­res­sants. Le Art Mu­seum of Myrtle Beach est à voir.

Les jeunes ai­me­ront pro­fi­ter du Myrtle Beach Fa­mi­ly King­dom, un parc thé­ma­tique si­tué en bor­dure de l’océan. On vou­dra éga­le­ment se rendre au Fa­mi­ly King­dom Wa­ter Park pour ses glis­sades d’eau ou pro­fi­ter du SkyW­heel sur la pro­me­nade.

COM­MENT S’Y RENDRE ET QUEL BUD­GET PRÉ­VOIR?

Cer­tains voya­geurs s’y rendent en voi­ture. Ce­la peut sem­bler être l’op­tion la plus éco­no­mique, mais il faut comp­ter 20 heures de route. C’est sur­tout avan­ta­geux pour les longs sé­jours.

Pour voya­ger de fa­çon ex­tra­or­di­nai­re­ment éco­no­mique, op­tez pour un vol à par­tir de l’aé­ro­port de Platts­burgh, NY, à en­vi­ron une heure de Mon­tréal en voi­ture.

En juin, le trans­por­teur aé­rien Spi­rit offre des vols sans es­cale de Platts­burgh vers l’aé­ro­port in­ter­na­tio­nal de Myrtle Beach d’une du­rée de 2 h 10 pour 167 $ par per­sonne al­ler-re­tour. Spi­rit pro­pose éga­le­ment des for­faits avion et hô­tel pour moins de 1 000 $ par per­sonne pour une se­maine.

On peut aus­si se rendre à l’aé­ro­port in­ter­na­tio­nal de Myrtle Beach à par­tir de Mon­tréal-Tru­deau en fai­sant es­cale dans une grande ville amé­ri­caine à des ta­rifs beau­coup moins avan­ta­geux.

Le site Ex­pe­dia.ca offre des hô­tels trois étoiles di­rec­te­ment sur la plage de Myrtle Beach à par­tir de 115 $ par nuit pour deux per­sonnes.

Les mor­dus de golf ai­me­ront louer une vil­la di­rec­te­ment sur un par­cours de golf. Le voya­giste Sport­vac offre des for­faits golf à Myrtle Beach. Ta­rifs sur de­mande.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.