RE­CE­VOIR LA VI­SITE

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION -

Au mo­ment de notre pas­sage sur le pla­teau, le sym­pa­thique ani­ma­teur Pierre Mai­son­neuve dé­bar­quait au mar­ché sur sa Ves­pa. Son fils, Vincent, jour­na­liste lui aus­si, fi­gu­rait par­mi les in­vi­tés. Tout comme un mé­de­cin spé­cia­liste des dons d’or­ganes et une ving­taine de jeunes mu­si­ciens jazz is­sus de l’école St-Luc.

Amé­lie Gre­nier, la re­cher­chiste de garde ce jour-là, veille à ce que cha­cun com­prenne le dé­rou­le­ment de l’émis­sion.

« Ma grande fier­té est qu’ac­tuel­le­ment on re­çoit en­vi­ron 75 % d’in­vi­tés qui ne sont pas des ve­dettes, af­firme Fran­cis Red­dy. La té­lé­vi­sion ne met en évi­dence que des gens connus. On se re­garde beau­coup le nom­bril. Avec Des ki­wis et

des hommes, nous sommes cu­rieux de l’ailleurs. Nous al­lons à la ren­contre de gens qui ne sont pas du mi­lieu ar­tis­tique. Et on donne une vi­trine pour la re­lève. Des groupes comme ce­lui de ce ma­tin, j’ai­me­rais en re­ce­voir tous les jours. »

DER­NIER CHRO­NO

Nous sommes à 30 mi­nutes du dé­but de l’émis­sion. Fran­cis a la bou­geotte comme il le dit lui-même. Il ac­cueille ses in­vi­tés. S’ar­rête en ré­gie pour dis­cu­ter avec Lu­cie Fi­set, la réa­li­sa­trice, d’un chan­ge­ment de der­nière mi­nute.

« Je viens d’ap­prendre une nou­velle et j’ai en­vie d’en par­ler en ou­ver­ture d’émis­sion, note-t-il. C’est ce qui est beau de l’émis­sion, elle laisse place à la spon­ta­néi­té. Ça nous per­met de res­ter cu­rieux et d’éva­cuer le dan­ger de tom­ber dans une rou­tine. »

Bou­car Diouf, de son cô­té, a de la vi­site. Il fait donc la tour­née des lieux. Au­pa­ra­vant, il a pris quelques mi­nutes pour ar­ti­cu­ler les pro­pos qu’il fe­ra dire à Pit, son nain de jar­din.

« Fran­cis et moi n’avons plus be­soin de nous consul­ter avant l’émis­sion. Nous avons la même cu­rio­si­té. Je sais sou­vent ce qu’il pense. Nous avons la même fa­çon de for­mu­ler nos ques­tions. »

Même son de cloche du cô­té de Red­dy. « On a dis­cu­té de l’émis­sion la veille avec l’équipe, on a lu nos dos­siers, pré­pa­ré nos car­tons chez nous à la mai­son, mais on se garde des choses pour pro­vo­quer l’écoute. »

Vient le temps d’en­re­gis­trer une courte pro­mo, le dé­part est don­né en di­rect du Mar­ché.

De­puis 8 ans, ce concept éla­bo­ré par Ève Dé­ziel et Luc Rous­seau re­trouve son pu­blic. La convi­via­li­té y est bien réelle tant de­vant que der­rière la ca­mé­ra.

« Je te di­rais que nous ne sommes pas des coa­ni­ma­teurs, conclut Bou­car, mais plu­tôt un duo. » Un duo qui trans­met chaque ma­tin sa bonne hu­meur, beau temps, mauvais temps.

5

7

4

6

8

3

9

1. Le sty­liste cu­li­naire Marc Mau­là coupe du pain sur le pla­teau de tour­nage de l'émis­sion. 2. Les ani­ma­teurs Fran­cis Red­dy et Bou­car Diouf pré­parent leurs textes.

3. Le chef du jour Serge Jost, Fran­cis Red­dy et le sty­liste cu­li­naire Marc Mau­là pré­parent les in­gré­dients. 4. Le pla­teau de té­lé est mon­té, puis dé­mon­té après chaque dif­fu­sion. 5. L'ac­ces­soi­riste Luc Ber­trand met en place les to­mates. 6. Le bas­siste Hayoung Song de l'or­chestre de l'école St-Luc en ré­pé­ti­tion. 7. Jean-Fran­çois La­fo­rest, char­gé de l'af­fi­chage élec­tro­nique en ré­gie. 8. La ma­quilleuse Hé­lène Trem­blay, Pierre Mai­son­neuve, et son fils Vincent Mai­son­neuve avec Fran­cis Red­dy. 9. Bou­car Diouf en at­tente dans sa loge.

PHO­TOS TZARA MAUD, AGENCE QMI

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.