Roch Voi­sine ouvre son coeur

Roch Voi­sine n’est pas un homme qui parle de lui. La presse s’en est bien as­sez oc­cu­pé pen­dant des an­nées. Tou­te­fois, il se li­vre­ra le 18 juin pro­chain sur les ondes de TVA lors d’une émis­sion spé­ciale d’une heure in­ti­tu­lée Roch Voi­sine: Le che­min.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CRAZY HORSE - Ca­mille Desrosiers Agence QMI

L’émis­sion cé­lé­bre­ra avant tout les 25 ans de car­rière de l’homme qui se cache der­rière la « Roch­ma­nia ». C’est à JeanLuc Mon­grain que Roch Voi­sine ra­conte, sans filtres, des mo­ments moins fa­ciles de sa vie et de sa car­rière. In­time, la ren­contre de ces deux hommes ne tombe pas dans les cli­chés de la nos­tal­gie. En ef­fet, on y dé­couvre un ar­tiste qui ne re­grette rien de son pas­sé, mais qui en a ti­ré des le­çons de vie : « La rai­son pour la­quelle j’ai dé­ci­dé de faire cette émis­sion, c’est pour mettre les choses en contexte. Cer­tains points avaient be­soin d’être dits. Je sa­vais que ça re­joi­gnait beau­coup de monde et je vou­lais ex­pli­quer d’où je viens émo­tion­nel­le­ment à la veille de la sor­tie de mon nou­vel al­bum », ex­plique Roch Voi­sine.

UN MO­MENT UNIQUE

L’émis­sion ose pré­sen­ter le cô­té moins plai­sant de la po­pu­la­ri­té. On dé­couvre que Roch Voi­sine a vé­cu une bonne par­tie de la Roch­ma­nia seul : « Je ne dis pas ce­la pour me plaindre. C’était très in­tense. »

L’équipe de Pro­duc­tions J a tra­vaillé avec Roch Voi­sine afin de créer cette émis­sion unique en son genre. En ef­fet, « Roch a même ai­dé à choi­sir l’ani­ma­teur, ex­plique la réa­li­sa­trice, Clo­dine Ga­li­peau. Il était prêt et il a plon­gé. Ce fut une aven­ture truf­fée de ha­sards. Le nom de l’émis­sion a été choi­si quand Roch nous a fait en­tendre des ex­traits de son al­bum. Tout sem­blait ar­ri­ver au bon mo­ment. » L’en­tre­tien entre JeanLuc Mon­grain et Roch Voi­sine a du­ré deux heures, du­rant les­quelles les deux hommes ont osé abor­der des su­jets plu­tôt ta­bous nor­ma­le­ment, lors des en­tre­vues avec le chan­teur. Roch Voi­sine ne veut pas que des émis­sions de ré­tros­pec­tive comme celle-là de­vienne une rou­tine. Il af­firme que c’est la pre­mière à la­quelle il par­ti­cipe par vo­lon­té de rap­pro­che­ment avec son pu­blic : « Je l’ai fait une fois. Et j’ai hâte de voir la ré­ac­tion des gens !

En plus, j’ai l’im­pres­sion que tout le monde l’avait fait sauf moi. »

UN PÈRE AI­MANT

En écou­tant Roch Voi­sine, on com­prend ra­pi­de­ment l’im­por­tance de sa fa­mille dans sa vie. Il af­firme à Jean-Luc Mon­grain qu’il sou­haite à tout le monde une car­rière dans le show-bu­si­ness, mal­gré qu’il n’ait pas en­vie de re­vivre les an­nées de fo­lie. En en­tre­vue, il af­firme qu’il sou­haite même ce­la à ses en­fants, « mais il faut qu’ils aillent à l’école avant.

De nos jours, on zappe les ar­tistes trop vite et je veux qu’ils aient une sé­cu­ri­té dans la vie. » Le nou­vel al­bum de Roch Voi­sine, Confi­dences, se­ra sur les ta­blettes dès le 4 sep­tembre pro­chain. De­puis mer­cre­di der­nier, vous pou­vez en­tendre à la ra­dio le pre­mier ex­trait, Mon­tréal-Qué­bec.

Pour ce der­nier-né, l’ar­tiste a choi­si d’écrire des chan­sons qui montrent sa vul­né­ra­bi­li­té : « J’ai l’im­pres­sion que les spec­ta­teurs m’écoutent da­van­tage. Je sens que je de­vais par­ler au pu­blic qui me suit et qui a ai­mé Ame­ri­ca­na, même si ce n’étaient pas mes chan­sons. »

L’AVE­NIR DE­VANT LUI

Roch Voi­sine pro­met que ce nou­vel al­bum en fran­çais ne se­ra pas le der­nier : « C’est ma pas­sion. J’es­père conti­nuer pen­dant en­core 25 ans… On ver­ra ! »

Roch Voi­sine : Le Che­min se­ra pré­sen­té à TVA le 18 juin à 21 h.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.