AU COEU R DE LA CRÉA­TION

Le Journal de Quebec - Weekend - - CIRQUE ÉLOIZE - Va­nes­sa Gui­mond Agence QMI

Au mo­ment où le Jour­nal a été in­vi­té à je­ter un oeil aux cou­lisses de la nou­velle créa­tion du Cirque Éloize, les 12 ar­tistes qui y sont en ve­dette en étaient à leur pre­mière jour­née de ré­pé­ti­tion, tous en­semble. D’ici la fin du mois d’août, ils pas­se­ront six jours par se­maine à la gare Dal­hou­sie où ils peau­fi­ne­ront le spec­tacle qui se­ra pré­sen­té en pre­mière mon­diale en Fin­lande, au mois de sep­tembre.

Dans le « cha­pi­teau » du Cirque Éloize, un grand es­pace si­tué à l’avant de la salle d’en­traî­ne­ment et qui sert de lieu de ré­pé­ti­tion, lorsque vient le temps de peau­fi­ner la mise en scène du spec­tacle, les ar­tistes sont at­ten­tifs et dis­ci­pli­nés.

Sur place, on re­trouve une planche sau­toir, une Roue Cyr et une roue al­le­mande. Dave St-Pierre, qui ana­lyse les moindres dé­pla­ce­ments de ses co­équi­piers, cal­cule le nombre pré­cis de pas qu’ils doivent faire au mo­ment d’ef­fec­tuer leur en­trée en scène. Voi­là un bel exemple du rôle de met­teur en scène du cho­ré­graphe.

« Juste au ni­veau de l’am­biance de tra­vail, tout est vrai­ment dif­fé­rent, nous a ex­pli­qué Dave St-Pierre. Lorsque je suis dans un stu­dio de danse, il n’y a pas dix cho­ré­graphes, il y en a un. Ici, tout le monde s’en­traîne pour dif­fé­rentes dis­ci­plines. C’est quelque chose que je ne vis pas ha­bi­tuel­le­ment avec la danse ou le théâtre. Ici, ça bouge tout le temps. »

Chan­ge­ment de nu­mé­ro. Dave ne cesse d’in­ter­rompre l’en­traî­ne­ment pour conseiller les acro­bates sur les mou­ve­ments qu’ils de­vraient exé­cu­ter à l’in­té­rieur de la roue al­le­mande dans la­quelle ils se trouvent. Pen­dant ce temps, leur confrère pré­sente son nu­mé­ro de sangles aé­riennes.

Après l’exé­cu­tion de la sé­quence, nous as­sis­tons à une scène fort in­té­res­sante. Dave se pré­ci­pite vers les six jeunes hommes qui se trouvent dans la roue, tan­dis que Jean­not se di­rige im­mé­dia­te­ment vers l’acro­bate. On peut vrai­ment par­ler, ici, d’un beau tra­vail d’équipe.

« Moi, j’in­ter­viens beau­coup au­près des créa­teurs. Je suis plus à l’ex­té­rieur de la scène, a ex­pli­qué Jean­not, qui a éga­le­ment dis­cu­té mu­sique et cos­tumes pen­dant l’exer­cice de mise en scène. Dave, lui, est beau­coup plus sur la scène où il tra­vaille avec les ar­tistes, où il place les corps dans l’es­pace en fonc­tion de la di­rec­tion dans la­quelle nous al­lons. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.