CI­TOYEN DU MONDE

Le Journal de Quebec - Weekend - - SECTION SAVEURS - Marc-an­dré Le­mieux Agence QMI

Dix-huit ans après Live at the Acro­po­lis, Yan­ni conti­nue d’at­ti­rer les foules. Après l’asie, le MoyenO­rient, l’eu­rope et l’amé­rique du Sud, le cé­lèbre pia­niste dé­barque au Qué­bec pour une sé­rie de deux concerts : un à Mon­tréal et un à Qué­bec. Ci­toyen du monde dans tous les sens du terme, Yan­ni planche pré­sen­te­ment sur un pro­jet top se­cret avec d’autres ar­tistes de re­nom­mée in­ter­na­tio­nale. Entre deux spec­tacles, le bour­reau de tra­vail a pris le temps de ré­pondre à quelques-unes de nos ques­tions.

Vous avez ap­pris la mu­sique par vous­même. Croyez-vous que ce­la a contri­bué à sti­mu­ler votre créa­ti­vi­té?

Mes pa­rents m’ont tou­jours per­mis de jouer ce que je vou­lais au pia­no. Ils ne m’ont ja­mais im­po­sé de li­mites. Par consé­quent, j’ai tou­jours per­çu le pia­no comme un ins­tru­ment d’ex­plo­ra­tion. Cette fa­çon de voir les choses a beau­coup nour­ri ma créa­ti­vi­té.

De quelle fa­çon la crise éco­no­mique qui ter­rasse la Grèce, votre pays d’ori­gine, vous af­fecte-t-elle?

Les Grecs tra­versent une pé­riode dif­fi­cile. J’ai beau­coup d’amis là-bas. J’ai de la fa­mille aus­si. Ce qui leur ar­rive me touche énor­mé­ment. Mais je garde es­poir. La si­tua­tion va s’amé­lio­rer. Les dé­ci­deurs vont trou­ver une so­lu­tion équi­table pour tout le monde. Ce n’est pas la pre­mière fois que nous de­vons sur­mon­ter une telle épreuve. Et nous en sommes tou­jours res­sor­tis plus forts.

Dix-huit ans après sa sor­tie, Yan­ni Live

at the Acro­po­lis de­meure l’un des en­re­gis­tre­ments vi­déos les plus ven­dus de l’his­toire. Quel sou­ve­nir gar­dez-vous de ce concert?

Je me sou­viens de l’amour que j’ai res­sen­ti du­rant ce spec­tacle. C’était la pre­mière fois que mes pa­rents as­sis­taient à un concert de cette en­ver­gure. Voir ma mère et mon père dans l’au­di­toire, ça m’a pro­cu­ré un pro­fond sen­ti­ment de bien-être qui m’a sui­vi du­rant toute la soi­rée. J’ai ré­cem­ment vu des ex­traits du concert… et ça m’a beau­coup ému.

Com­ment vos études en psy­cho­lo­gie ont-elles in­fluen­cé votre art?

J’écris des chan­sons qui re­latent mes ex­pé­riences de vie et les le­çons que j’ai ap­prises. La psy­cho­lo­gie m’a tou­jours fas­ci­né. Mais ce sont les gens que j’ai ren­con­trés du­rant mes nom­breux voyages, des per­sonnes is­sues de cultures dif­fé­rentes, qui m’ont le plus mar­qué. La mu­sique que je crée est in­fluen­cée par ces re­la­tions. Mon amour des gens et ma vo­lon­té d’en sa­voir tou­jours plus sur notre pla­nète et ses ha­bi­tants sont un im­mense mo­teur de créa­tion.

Com­ment An Eve­ning with Yan­ni se com­pare-t-elle à vos pré­cé­dentes tour­nées?

C’est le meilleur spec­tacle de ma car­rière. Je pré­sente les chan­sons de mon der­nier al­bum stu­dio, Truth of Touch, et je re­vi­site quelques vieux suc­cès. Je suis im­pa­tient de re­ve­nir au Ca­na­da. Les gens m’y ont tou­jours bien re­çu.

Vous faites car­rière de­puis près de 40 ans. Que voyez-vous quand vous re­gar­dez en avant?

Wow! Ça fait long­temps! Je peux dire que je n’ai ja­mais été aus­si heu­reux. Je vais conti­nuer à don­ner des concerts un peu par­tout dans le monde. J’aime le contact avec la foule. C’est très gra­ti­fiant. C’est une belle source d’éner­gie et de mo­ti­va­tion. Au Théâtre du Centre Bell de Mon­tréal le mar­di 19 juin à 19 h 30. À l’Ago­ra de Qué­bec le mer­cre­di 20 juin à 19 h 30.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.