DU 28 AU 30 C’EST EN ABI­TI­BI QUE ÇA SE PASSE

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Ma­thieu Proulx et Phi­lippe Do­her­ty Agence QMI

Pour cé­lé­brer le 55e an­ni­ver­saire de l’Ex­po Ro­ta­ry Des­jar­dins d’Amos du 28 au 30 juin, l’or­ga­ni­sa­tion à mi­ser sur de gros noms. Le groupe rap en­ga­gé, Lo­co Lo­cass mon­te­ra sur scène le ven­dre­di 29. Pour ce groupe, il s’agi­ra de l’une des seules pré­sences dans un fes­ti­val au cours de l’été. Plume La­tra­verse et ses mauvais com­pa­gnons vien­dront di­ver­tir les fes­ti­va­liers le sa­me­di 30. En outre, le groupe tra­di­tion­nel-rock, Bodh’Ak­tan dé­mar­re­ra la fête le jeu­di soir. Pour le pré­sident de la 55e édi­tion, Paul Bour­get, l’or­ga­ni­sa­tion a en­core une fois réa­li­sé tout un tra­vail pour la pré­sen­ta­tion du fes­ti­val.

Q M. Bour­get, com­ment avez­vous fait pour réunir tous ces gros noms?

R «On a un co­mi­té de pro­gram­ma­tion qui tra­vaille de­puis l’an pas­sé pour si­gner les ar­tistes. Les dif­fé­rents groupes étaient dis­po­nibles à ce mo­ment-là alors le res­pon­sable, Be­noit Ga­gné a sau­té sur l’oc­ca­sion. On sa­vait aus­si qu’étant pro­fes­seur à Star Aca­dé­mie, Biz pro­fi­tait d’une grande vi­si­bi­li­té en plus que le groupe ait sor­ti un nou­vel al­bum tout ré­cem­ment. Plume vien­dra pré­sen­ter ce qu’il ap­pelle, sa tour­née d’adieu, avec un spec­tacle bien ro­dé qui sau­ra plaire aux plus jeunes comme aux plus vieux. Je suis aus­si très heu­reux d’avoir un groupe émergent comme Bodh’ak­tan qui fait de plus en plus sa place dans le monde du spec­tacle.»

Q com­ment un fes­ti­val peut-il exis­ter aus­si long­temps ?

R «Je crois que c’est la flamme des membres ro­ta­riens qui tient ce fes­ti­val à bout de bras d’an­née en an­née. Tout le monde s’im­plique à sa fa­çon de­puis 55 ans. Les épouses des membres sont aus­si im­pli­quées no­tam­ment avec la scène Co­op IGA Ex­tra d’Amos qui pré­sen­te­ra plu­sieurs ma­gi­ciens, hyp­no­ti­seurs, men­ta­listes et autres ar­tistes du genre. Aus­si, l’Ex­po est de­ve­nue une tra­di­tion à Amos qui dy­na­mise la ville avec les autres évè­ne­ments comme la Fête d’en­fants et H2O le fes­ti­val…» En plus des spec­tacles, les ma­nèges de Beauce Car­na­val, le mé­ga bin­go des en­fants avec des prix d’une grande va­leur re­viennent aus­si. Il s’agit d’in­con­tour­nables. No­tons que l’or­ga­ni­sa­tion re­dis­tri­bue tous les pro­fits de l’évè­ne­ment aux dif­fé­rents or­ga­nismes lo­caux.

Q De grosses poin­tures mu­si­cales sont at­ten­dues cette an­née, avec Les Trois Ac­cords et les Porn Flakes. Qu’est-ce qui a mo­ti­vé ces choix?

R «On vou­lait faire chan­ge­ment et at­ti­rer une nou­velle clien­tèle. Pour nous, c’est une an­née de chan­ge­ments. Avec les Porn Fla- kes, on au­ra droit à Ke­vin Pa­rent, Lu­lu Hu­ghes, William Des­lau­riers et d’autres. Il faut aus­si rap­pe­ler notre feu d’ar­ti­fice py­ro­mu­si­cal qui au­ra lieu le sa­me­di soir. Aus­si, le groupe Shine se­ra là, en plus du chan­son­nier Da­ny Pou­liot, qui se­ra de re­tour après quelques an­nées d’ab­sence au Fes­ti­val», a in­di­qué Sté­pha­nie St-Pierre, ad­mi­nis­tra­trice au sein de l’or­ga­ni­sa­tion du Fes­ti­val.

Q À quoi peut-on s’at­tendre au ni­veau des com­pé­ti­tions?

R «Beau­coup de com­pé­ti­teurs pro­vien­dront des États-Unis, de l’Ouest ca­na­dien, de l’On­ta­rio et des Ma­ri­times. Au ni­veau des com­pé­ti­teurs pro­fes­sion­nels, on a tou­jours en­vi­ron 40 à 50 ins­crip­tions. Au ni­veau des ama­teurs aus­si, c’est très in­té­res­sant. L’an der­nier, on a eu au-des­sus de 14 équipes de femmes.»

Q AU ni­veau des ta­rifs, à quoi les fes­ti­va­liers doivent-ils s’at­tendre cette an­née?

R «Beau­coup de chan­ge­ment là aus­si. Cette an­née, si tu paies ta passe de fin de se­maine, à 50$, tu as ac­cès à tout. Si­non, l’ac­cès par jour se­ra de 10$ pour les adultes et 25$ pour les spec­tacles. Le di­manche, tout est gra­tuit pour at­ti­rer le plus pos­sible de per­sonnes.»

Lo­co Lo­cass

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.