8 cam­pings de rêve au bord de l’eau

Les pieds dans l’eau, la tête sous la tente, voici huit cam­pings à faire rê­ver au bord de la mer, d’un lac ou d’une ri­vière. De quoi pas­ser des va­cances rus­tiques, nau­tiques et fan­tas­tiques!

Le Journal de Quebec - Weekend - - VACANCES - Fré­dé­rique Sau­vée Agence Qmi

1 Ré­ser­voir du Pois­son elanc (sautes0au­ren­tides)

SUR UNE ÎLE DÉ­SERTE Un ré­ser­voir au mi­lieu duquel sont épar­pillés plus de 80 îles et îlots, presque tous sau­vages, c’est l’image idyl­lique que donne à voir le parc ré­gio­nal du Pois­son Blanc, à Notre-Dame-du-Laus. Ter­ri­toire de rêve pour les amateurs de ca­not-cam­ping, le parc est un vrai dé­dale d’eau et d’îlots bor­dés de splen­dides plages. On y pa­gaye des heures du­rant, à moins de faire une pause pour mar­cher jus­qu’au som­met de la mon­tagne du Diable ou pour es­ca­la­der la pa­roi Élé­phant. Le soir ve­nu, c’est sur une île dé­serte que l’on plante la tente, face au cou­cher du so­leil. Ta­rif : cer­tains sites sont en ac­cès libre, d’autres sont à ré­ser­ver. In­fo : www.pois­son­blanc.org

2 tle aux lièvres (eas-Saint-0aurent)

AU Mi­LiEU DU FLEUVE Que di­riez­vous de plan­ter votre tente au mi­lieu du Saint-Laurent? Ce pe­tit bout de terre est le paradis du cam­ping sau­vage. Après une courte tra­ver­sée du fleuve en 20 mi­nutes à par­tir de Ri­vière-du-Loup, on pose le pied sur cette île plate et lon­gi­ligne. Plu­sieurs sites de cam­ping, plus ou moins ac­ces­sibles, per­mettent d’y pas­ser la nuit au son du souffle des ror­quals : neuf em­pla­ce­ments à proxi­mi­té du dé­bar­ca­dère, dix autres dans deux sec­teurs à 1 h 15 de marche, et trois der­niers em­pla­ce­ments à la pointe ouest de l’île pour les cam­peurs-mar­cheurs aguer­ris (4h de marche). Tous ré­vèlent une vue in­croyable sur le fleuve de­puis la grève de sable et de ga­lets. Ta­rif : 43,49 $ par per­sonne pour la tra­ver­sée al­ler-re­tour, plus 30 $ par nuit par em­pla­ce­ment de cam­ping In­fo : www.ileaux­lievres.com

3 Base de plein air Les Goé­lands (Côte-Nord, Du­ples­sis)

VAGUES, SO­LEIL ET SABLE FIN À par­tir de l’une des quatre nou­velles pla­tes­formes de cam­ping, on do­mine le fleuve StLaurent qui prend pro­gres­si­ve­ment des al­lures d’océan. À moins de 10 km de Port-Car­tier, la base de plein air Les Goé­lands inau­gure cette an­née de beaux em­pla­ce­ments rus­tiques pour pas­ser la nuit à la belle étoile. En face des îles de Mai, les plages de ce ter­ri­toire sau­vage sont re­con­nues comme étant les plus belles de la ré­gion en rai­son de leur sable fin et de leur douce pente al­lant vers la mer. On passe une nuit au son du cla­po­tis des vagues avant une jour­née de kayak ou de plon­gée sous-ma­rine dans ce paradis ma­rin peu­plé d’une ky­rielle de pe­tites îles et de baies mi­roi­tantes. Ta­rif : 25 $ par nuit In­fo : www.ba­se­les­goe­lands.com

4 L’anse à la cave (Côte-nord)

NUI­TÉE AVEC LES BA­LEINES Si ce ne sont pas les ba­leines que vous voyez pas­ser en sor­tant la tête de votre tente, ce sont des kaya­kistes, as­su­ré­ment ! Les pieds dans l’eau, ou presque, les em­pla­ce­ments de cam­ping de Mer et Monde comptent par­mi les plus fan­tas­tiques du Qué­bec. Ils sont si­tués à même le sable ou sur des plates-formes en bois qui sur­plombent la mer, face à un pa­no­ra­ma ma­rin gran­diose. Le site est bien en­ten­du gar­dé vo­lon­tai­re­ment rus­tique et il faut pré­voir son eau po­table ain­si qu’al­ler prendre sa douche dans le cam­ping voi­sin. C’est le prix à payer pour un lieu si unique. Ta­rif : 25 $ à 30 $ par nuit (plus taxes) In­fo : www.me­ret­monde.ca

5 Parc na­tio­nal du Fjord du Sa­gue­nay (Sa­gue­nay)

NUIT À LA BELLE ÉTOILE Évasion et iso­le­ment sont les maîtres mots du nou­veau cam­ping de la Pointe-du-Mou­lin, si­tué dans le parc na­tio­nal du Fjord-du-Sa­gue­nay. Les dix sites rus­tiques de la BaieSainte-Mar­gue­rite ne sont ac­ces­sibles qu’à pied ou à vé­lo après une ran­don­née de 2,3 km. L’idéal pour s’éloi­gner de la foule de vi­si­teurs et at­teindre un sec­teur où il n’a en­core ja­mais été per­mis de dor­mir. La vue de­puis la pointe de la baie est à cou­per le souffle ! Pour les cam­peurs plus douillets, en tente-rou­lotte ou vé­hi­cule ré­créa­tif, le cam­ping Le Bleu­vet, au fond de la baie, est une op­tion tout aus­si char­mante. Ta­rif : 23 $ à 29 $ par nuit en fonc­tion du cam­ping et des ser­vices In­fo : www.sepaq.com

6 Cam­ping Le Wil­cox, île d’an­ti­cos­ti

SITE D’EX­CEP­TION Des di­zaines d’em­pla­ce­ments qua­si­ment dé­serts, la plage en contre­bas et… une épave de ba­teau, qui gît là de­puis plus de 50 ans. Le cam­ping du Wil­cox est se­crè­te­ment le site d’où l’on peut voir les plus beaux pay­sages cô­tiers de l’île d’An­ti­cos­ti. Et cer­tai­ne­ment un lieu in­con­tour­nable pour de longues veillées à se ra­con­ter les his­toires les plus épeu­rantes ! Le site se trouve à plus d’une cen­taine de ki­lo­mètres de Port-Me­nier, tout près de Pointe-Car­le­ton. C’est le point de dé­part de belles ran­don­nées en kayak où l’on peut voir, de­puis la mer, les che­vreuils s’abreu­ver et les phoques se ré­chauf­fer sur le sable. Ta­rif : 24,75 $ par nuit In­fo : www.sepaq.com

7 Cam­ping du Pont Cou­vert (Can­tons de l’Est)

UN SE­CRET BIEN GAR­DÉ Ce cam­ping, un peu spécial, est le gar­dien d’un drôle de se­cret. Si­tué à l’ex­tré­mi­té du ter­rain, un sec­teur ca­ché est ré­ser­vé aux amou­reux de la nature et des bai­gnades fraîches dans la ri­vière à sau­mon. De ces 20 grands es­paces de cam­ping, on voit et on en­tend la ri­vière que les ra­pides font chan­ter. À cinq mi­nutes de marche des ser­vices du cam­ping, on se sent seul au monde dans la fo­rêt, dans ce coin si ro­man­tique. Ce lieu « se­cret » a d’ailleurs long­temps été ce­lui des amou­reux tran­sis en quête d’in­ti­mi­té… Ta­rif : 26 $ par nuit par em­pla­ce­ment dans la zone « Le Se­cret » (ra­jou­ter un dol­lar par ser­vice pour les autres sites de cam­ping) In­fo : www.cam­ping­du­pont­cou­vert.com

8 Cam­ping Côte Sur­prise (Gas­pé­sie)

PER­CÉ LA NUIT S’il est une vue que l’on veut ap­pré­cier du ma­tin au soir, c’est bien celle du Ro­cher Per­cé et de l’île Bo­na­ven­ture. Le cam­ping Côte Sur­prise offre la plus belle carte pos­tale de Gas­pé­sie de­puis l’en­trée de sa tente ou la fe­nêtre de sa rou­lotte. Dif­fi­cile de choi­sir par­mi les 125 em­pla­ce­ments de cam­ping, du grand RV à la tente deux per­sonnes, qui donnent tous plus ou moins di­rec­te­ment sur la mer­veille des mer­veilles gas­pé­sienne. Pour un peu plus d’in­ti­mi­té, des sites de cam­ping sau­vage pro­posent un cou­vert en sous-bois, avec tous les ser­vices et les com­mo­di­tés ac­ces­sibles. Ta­rif : de 28 $ à 42 $/nuit en fonc­tion de l’em­pla­ce­ment et des ser­vices In­fo : www.cam­ping­perce.com

Cam­ping dans parc ré­gio­nal du Pois­son Blanc, à Notre-Dame-du-Laus, dans les Hautes-Lau­ren­tides.

Les em­pla­ce­ments de cam­ping de Mer&Monde, à L’Anse à la cave, sur la Côte-Nord.

Le cam­ping Côte Sur­prise, à Per­cé

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.