AMARILLIS

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE -

At­lan­tic

Amarillis se campe dans une for­mule où chaque chan­son sert pra­ti­que­ment de cantique vi­sant à faire le­ver de­bout chaque fois un aréna bour­ré de fans, comme si c’était le gé­né­rique d’un film ( I’ll Fol­low You). Le réa­li­sa­teur Rob Ca­val­lo of­fi­cie les mêmes pro­cé­dures que pour le pré­cé­dent et très réus­si com­mer­cia­le­ment Sound of Mad­ness. En pa­ral­lèle avec Ni­ckel­back ou See­ther, on ne peut pas dire qu’ils res­tent à la traîne. Beau­coup de cli­chés, somme toute ac­cep­tables pour le fan moyen, mais dis­cu­tables par­fois pour des ar­ran­ge­ments mièvres (cordes et cloches) dans les bal­lades ( Through the Ghost). Ils ont par contre le mé­rite de fixer ap­pa­rem­ment les règles d’un genre et sur­tout d’un pro­pos (alié­na­tion) qui ne risquent plus d’évo­luer. Vaut peut-être mieux un point fi­nal qu’un train pour nulle part ∂∂∂Σ

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.